Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Les banques françaises peu prêteuses en 2009

Les banques françaises peu prêteuses en 2009

Elles n'ont pas tenu leurs engagements de crédit... seuls les établissements aidés par l'Etat au plus fort de la crise ont consenti un petit effort.

Les banques françaises peu prêteuses en 2009
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La distribution de nouveaux prêts a augmenté de seulement 0,2% en 2009 (+1,8% hors secteur financier) alors que les banques s'étaient engagées auprès du gouvernement français à augmenter de 3 à 4% leurs encours de crédit, malgré la crise.

Dans le détail, les banques aidées par l'Etat ont tout de même augmenté leurs encours d'environ 2%, un peu plus que la moyenne, selon les chiffres publiés par la Banque de France. BNP Paribas ferait même figure de bon élève, avec une hausse des crédits de plus de 3%, affirment 'Les Echos' du jour.

Ce sont les prêts aux entreprises qui ont fait manquer l'objectif, avec une réduction de 0,9% des prêts accordés (à 770 MdsE). Les crédits de trésorerie aux entreprises ont même chuté de 14% à 185 MdsE !... En revanche, les crédits aux particuliers ont respecté les demandes de l'Etat : les encours de crédit aux ménages ont progressé de 4,1% à 986 MdsE, dont 4% pour les prêts à l'habitat et 3,5% pour les prêts à la consommation.

Un rendez-vous est prévu le 10 février entre les banques et les pouvoirs publics pour faire le bilan des engagements de crédit des banques... Pour baliser le terrain, la Fédération des Banques Françaises (FBF) a déjà fait savoir qu'elle n'entendait pas se plier à un nouvel exercice de respect d'objectifs chiffrés pour 2010.

©2010-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !