Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Le travail des enfants en hausse pour la première fois depuis 2000

Le travail des enfants en hausse pour la première fois depuis 2000

La pandémie de coronavirus a effacé les progrès des dernières années, et 160 millions d'enfants sont actuellement victimes du travail dans le monde.

Le travail des enfants en hausse pour la première fois depuis 2000
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — C 'est une autre conséquence de la crise sanitaire... Le nombre d'enfants victimes du travail s'élève à 160 millions dans le monde - soit une augmentation de 8,4 millions d'enfants au cours des quatre dernières années - et des millions d'autres sont en danger en raison des effets du coronavirus, selon un nouveau rapport de l'Organisation internationale du Travail (OIT) et d'UNICEF.

Dans le détail, 63 millions de filles et 97 millions de garçons étaient astreints au travail dans le monde au début de 2020, soit près d'un enfant sur 10 parmi tous les enfants dans le monde entier. De plus, 79 millions d'enfants - près de la moitié de tous ceux qui étaient soumis au travail des enfants - effectuaient des travaux dangereux mettant directement en péril leur santé, leur sécurité et leur développement moral.

Les progrès stoppés net

Les progrès enregistrés marquent le pas pour la première fois en vingt ans, inversant la précédente tendance à la baisse qui avait vu le travail des enfants reculer de 94 millions entre 2000 et 2016.

Le rapport note une hausse significative du nombre d'enfants âgés de 5 à 11 ans astreints au travail : ils représentent désormais un peu plus de la moitié du chiffre mondial total. Le nombre d'enfants âgés de 5 à 17 ans qui effectuent des travaux dangereux - définis comme un travail susceptible de nuire à leur santé, leur sécurité ou leur développement moral - a augmenté de 6,5 millions depuis 2016 pour atteindre 79 millions.

Afrique, Asie, Amérique latine, Caraïbes...

En Afrique subsaharienne, la croissance démographique, les crises récurrentes, l'extrême pauvreté et des mesures de protection sociale inadaptées font que 16,6 millions d'enfants supplémentaires ont été astreints au travail au cours des quatre dernières années.

Même dans les régions qui ont connu des avancées depuis 2016, comme l'Asie et Pacifique et l'Amérique latine et les Caraïbes, la COVID-19 met ces progrès en péril.

Le rapport prévient qu'à l'échelle mondiale, neuf millions d'enfants supplémentaires risquent d'être poussés vers le travail d'ici à la fin de 2022 en raison de la pandémie. Un modèle de simulation montre que ce chiffre pourrait atteindre 46 millions s'ils n'ont pas accès à une couverture de protection sociale indispensable.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !