Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Le tourisme international pourrait chuter de 60% à 80% cette année

Le tourisme international pourrait chuter de 60% à 80% cette année

Le nombre de touristes internationaux a reculé de 22% au premier trimestre, selon l'Organisation mondiale du tourisme (OMT).

Le tourisme international pourrait chuter de 60% à 80% cette année
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le tourisme mondial accuse plus que jamais le coup de la crise du coronavirus... Le nombre de touristes internationaux pourrait ainsi reculer de 60% à 80% en 2020 sous l'effet de la pandémie de Covid-19, comme l'a indiqué jeudi l'Organisation mondiale du tourisme (OMT). Fin mars, elle tablait sur un repli de "seulement" 20% à 30%...

"Le monde est confronté à une crise sanitaire et économique sans précédent. Le tourisme a été durement touché, avec des millions d'emplois menacés dans l'un des secteurs à plus forte intensité de main-d'oeuvre de l'économie", alors que le secteur représente environ 1 emploi sur 10 dans le monde, a estimé le secrétaire général de l'OMT Zurab Pololikashvili.

Selon l'agence de l'ONU basée à Madrid, les arrivées ont déjà chuté de 22% au premier trimestre sur un an, et même de 57% au mois de mars suite au début du confinement dans de nombreux pays, "ainsi qu'à l'introduction généralisée de restrictions de voyage et à la fermeture des aéroports et des frontières nationales".

Une perte de 74 Milliards d'euros au premier trimestre

Ainsi, avec 67 millions de touristes internationaux en moins, le secteur a perdu 80 Milliards de dollars (74 Milliards d'euros) sur les trois premiers mois de l'année. "Bien que l'Asie et le Pacifique subissent l'impact le plus élevé en termes relatifs et absolus (-33 millions d'arrivées), les retombées en Europe, bien que plus faibles en pourcentage, sont assez élevées en volume (-22 millions)", a précise l'OMT.

Au total, l'impact de la chute de la demande de voyages internationaux pourrait se traduire par une baisse de 850 millions à 1,1 milliard de touristes internationaux et une perte de 910 milliards de dollars (843 milliards d'euros) à 1.200 milliards de dollars (1.111 milliards d'euros).

Une reprise en 2021 ?

Cette "régression" mettrait "en danger des millions de foyers dont les moyens de subsistance dépendent du tourisme et menace de réduire à néant les progrès réalisés dans la poursuite des objectifs de développement durable", indique l'agence.

Selon les experts de l'OMT, la demande intérieure devrait se redresser plus rapidement que la demande internationale. La plupart d'entre eux s'attendent à voir des signes de reprise au dernier trimestre 2020, mais surtout en 2021. "Sur la base des crises précédentes, les voyages de loisirs, et en particulier ceux effectués pour rendre visite à des amis et des parents, devraient reprendre plus rapidement que les voyages d'affaires", ont-ils précisé...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !