Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Le télétravail s'impose avec les grèves et le coronavirus

Le télétravail s'impose avec les grèves et le coronavirus

En 2019, 30% des salariés ont déclaré avoir télétravaillé au moins une fois dans l'année, selon une étude CSA pour Malakoff Humanis...

Le télétravail s'impose avec les grèves et le coronavirus
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Face aux multiples crises de ces derniers mois, entre les grèves, les manifestations et l'urgence sanitaire, le télétravail s'impose de plus en plus dans les entreprises françaises... Selon une enquête CSA réalisée pour Malakoff Humanis avant l'épidémie de coronavirus et dévoilée ce jeudi, 30% des salariés interrogés ont déclaré avoir travaillé de chez eux au moins une fois dans l'année (contre 29% en 2018 et 25% en 2017) en 2019.

Afin de mieux cerner l'impact des grèves contre la réforme des retraites, une deuxième vague d'enquête a été menée début février 2020. Ainsi, plus d'un tiers des salariés du privé (34%), la moitié en Île-de-France, ont eu recours à cette pratique pour compenser l'impact des mouvements sociaux...

L'étude, menée auprès de 1.610 salariés (dont 600 managers) représentatifs de la population active du privé, montre également que 28% des entreprises, qui ne proposaient pas ce mode de travail à ses salariés, ont basculé pour la première fois dans le télétravail durant cette période.

Sur simple accord avec le salarié

Facilité par les ordonnances Macron de l'automne 2017, le télétravail se fait sur simple accord avec le salarié (oral, courrier ou par mail) pour 72% des entreprises. Les bénéfices du télétravail ont par ailleurs été mieux perçus par les salariés durant la période de grèves : 90% des télétravailleurs ont constaté une diminution de la fatigue, des économies financières (89%) et un meilleur équilibre entre vie professionnelle et personnelle (89%).

En période d'épidémie (relative aux épidémies de grippe, de gastro-entérite, ou aujourd'hui de coronavirus), 36% des salariés affirment que leur entreprise les ont incités à télétravailler afin d'éviter toute contamination ou arrêts de travail...

"C'est le moment d'ouvrir le télétravail"

Selon le Code du travail, le télétravail ne peut être imposé au salarié, sauf en cas de "circonstances exceptionnelles, notamment de menace d'épidémie, ou en cas de force majeure", afin de permettre la continuité de l'activité de l'entreprise et garantir la protection des salariés.

Invité de 'LCI' ce jeudi, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud a d'ailleurs estimé : "C'est le moment d'ouvrir le télétravail, cela fait partie des mesures pour sauvegarder l'emploi". "Tous les salariés qui souhaitent faire du télétravail, si leur activité le permet, ont le droit au télétravail. J'ai d'ailleurs réuni le monde la tech hier pour qu'il facilite tous les dispositifs qui permettent de travailler efficacement chez soi", a-t-elle indiqué...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !