Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Le télétravail s'appliquera "5 jours sur 5" dit Castex

Le télétravail s'appliquera "5 jours sur 5" dit Castex

"Dans le secteur privé, toutes les fonctions qui peuvent être télétravaillées doivent l'être 5 jours sur 5", a précisé le Premier ministre à l'Assemblée nationale, au lendemain de l'annonce d'un nouveau confinement.

Le télétravail s'appliquera '5 jours sur 5' dit Castex
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Au lendemain de l'annonce d'un nouveau confinement en France, le premier ministre a détaillé les mesures du gouvernement à l'Assemblée nationale. Lors de son allocution mercredi soir, Emmanuel Macron avait annoncé que "partout où c'est possible, le télétravail sera à nouveau généralisé". Ce jeudi, Jean Castex, qui a également exhorté les entreprises du secteur privé à instaurer la généralisation du travail à distance, a été encore plus précis...

Pendant ce nouveau confinement qui durera jusqu'au 1er décembre au moins, "le recours au télétravail doit être le plus massif possible", a-t-il affirmé, précisant que "dans le secteur privé, toutes les fonctions qui peuvent être télétravaillées doivent l'être 5 jours sur 5".

"Cela sera inscrit dans le protocole national en entreprise qui sera mis en ligne ce soir dans le cadre d'un dialogue social dont je salue le haut sens des responsabilités", a précisé le Premier ministre. La dernière mise à jour de ce protocole remonte au 16 octobre dernier et indiquait que le télétravail restait une pratique dont le recours était seulement "recommandé"...

5 jours sur 5 pour les agents du service public qui le peuvent

"Nous devons continuer à travailler autant que possible, bien entendu dans des conditions sanitaires protectrices et tout en stoppant la circulation virale", car "le chômage et la pauvreté peuvent aussi tuer", a-t-il poursuivi. "Dans les administrations publiques pour tous les agents dont les missions peuvent être totalement ou principalement exercées à distance, le télétravail se fera également 5 jours sur 5", a détaillé Jean Castex.

"Pour les autres, ceux pour qui le télétravail n'est pas possible et dont les activités resteront autorisées, des attestations dérogatoires permettront de poursuivre l'activité... Le secteur BTP doit continuer à travailler, nos usines doivent continuer à fonctionner, nos agriculteurs doivent poursuivre leur activité", a ajouté le chef du gouvernement.

Possibilité de sanctions en cas de non respect ?

Comme l'avait déjà annoncé le chef de l'Etat mercredi soir, "nous maintiendrons les bureaux de poste et les guichets de service public ouverts", a déclaré Jean Castex. "Pour le sport, les entraînements et les compétitions professionnels pourront se poursuivre. Pour la culture, nous autorisons le travail préparatoire aux spectacles, les répétitions, les enregistrements et les tournages afin de préparer les activités de demain", a-t-il continué.

Le protocole sanitaire s'appliquant aux entreprises doit être réécrit ce jeudi soir pour intégrer les nouvelles règles sur le télétravail. Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a évoqué la possibilité de sanctions en cas de non respect de cette nouvelle obligation....

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !