»
»
»
Consultation

Le taux "normal" de la TVA grimpera de 19,6% à 20% en 2014

Le taux "normal" de la TVA grimpera de 19,6% à 20% en 2014

Le taux réduit à 7% passera à 10%, alors que celui à 5,5% sera abaissé à 5%...

Le taux 'normal' de la TVA grimpera de 19,6% à 20% en 2014
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — A l'issue du séminaire gouvernemental sur la compétitivité, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a confirmé les informations de presse, selon lesquelles un crédit d'impôt de 20 milliards d'euros sera créé pour les entreprises.
Le coût du travail sera allégé de 20 milliards d'euros sur trois ans, dont "10 milliards d'euros la première année puis 5 milliards les deux années suivantes", a détaillé le Premier ministre. Cela "équivaut à une baisse de 6% du coût du travail", a-t-il ajouté. Ce crédit d'impôt sera financé par 10 milliards d'euros d'économies supplémentaires, les 10 milliards restants provenant d'une restructuration de la TVA. Le rapport Gallois recommandait une baisse de charges de 30 milliards d'euros pour l'industrie.

Restructuration de la TVA
"Le gouvernement proposera que le taux intermédiaire, (...) notamment dans la restauration passe de 7% à 10%", a déclaré Jean-Marc Ayrault. En revanche, "pour les produits de première nécessité" comme l'alimentation et l'énergie, le taux passera de 5,5% à 5%, pour ne pas pénaliser les ménages les plus modestes. Le taux normal passera par ailleurs de 19,6% à 20%, au 1er janvier 2014. Enfin, ce crédit sera également financé par une nouvelle fiscalité écologique, discutée dans le cadre du débat sur la transition énergétique. Elle devrait prendre effet en 2016.

Un crédit d'impôt déjà critiqué à droite
La droite n'a pas tardé à réagir à cette annonce. "C'est une mesure compliquée, qui n'aura aucun effet avant 2014", a regretté l'ancien Premier ministre, François Fillon sur BFM Télé. "Il n'y aura pas de choc de compétitivité", a-t-il ajouté. "Son crédit d'impôt est une usine à gaz technocratique", déplore pour sa part, Jean-François Copé, sur Twitter. Pour mémoire, la majorité a annulé la hausse de la TVA sociale votée par le gouvernement de Nicolas Sarkozy et qui devait entrer en vigueur le 1er octobre dernier. Elle prévoyait de faire passer le taux normal de 19,6% à 21,2% à l'exception des produits de première nécessité.

©2012-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com