Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Le taux du Livret A sera bien ramené à 1,75% le 1er février prochain...

Le taux du Livret A sera bien ramené à 1,75% le 1er février prochain...

Mauvaise nouvelle pour les petits épargnants

Le taux du Livret A sera bien ramené à 1,75% le 1er février prochain...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Mauvaise nouvelle pour les petits épargnants... La Banque de France a tranché ; le taux du Livret A va être ramené à 1,75% à compter du 1er février 2013.
Le chiffre de l'inflation publié jeudi s'établit sur un an à 1,2% hors tabac. Ce niveau d'augmentation des prix était de mauvais augure pour le taux de rétribution du Livret A. Il était en effet annonciateur d'une forte baisse du taux de rémunération de ce placement. Si la formule de fixation de la rémunération du placement préféré des Français avait été appliquée à la lettre, la Banque de France aurait été contrainte de le ramener à 1,5%. Christian Noyer -Gouverneur de la Banque de France- a fait connaître sa décision, le taux de rétribution du Livret A sera de 1,75%, sous réserve de validation par Bercy...

Coup de pouce de Bercy
Au 1er février, le taux du Livret A va donc être ramené de 2,25% à 1,75%. Un retour sur le niveau de 1,5%, en phase avec le niveau de l'inflation, aurait manifestement été trop difficile à faire passer politiquement auprès des Français à un moment où le Gouvernement a décidé de porter le relèvement du plafond des dépôts à 22.950 Euros. Cette décision d'un retour du Livret A à 1,75% et non 1,5% peut donc s'interpréter comme un léger coup de pouce au plus populaire des placements français. Dans l'absolu, le coup de pouce est mince, puisque pour un livret au plafond de dépôt le gain d'intérêt annuel est de... 57,37 Euros.

Politiquement incorrect ?
Avec cette décision, le Gouvernement reste dans sa logique politique de ne pas privilégier la rente. En effet, sur ces niveaux de rétribution, le Livret A ne rapporte quasiment rien en raison de l'écart ténu entre sa rémunération et le niveau de l'inflation. Le seul intérêt du Livret A réside désormais dans la sécurisation du dépôt et la défiscalisation du capital, un plafond maximum de placement que seuls atteignent les ménages les plus aisés et non le commun des Français. L'augmentation du plafond du Livret A couplée à une baisse du taux de rémunération risque donc de passer auprès des épargnants les plus modestes pour un engagement gouvernemental mal tenu, le dépôt de capital des plus aisés étant favorisé aux dépens de la rétribution de tous.

Explosion des dépôts
Dans le même temps, soutenus par le relèvement du plafond de compte et également par le besoin psychologique de sécurisation de liquidités en période de crise, les dépôts en Livret A explosent... Aux dernières données de novembre 2012, la collecte du Livret A a augmenté de 2,4 Milliards d'Euros. Celle de son cousin, le Livret de Développement Durable, a crû de 2,82 MdsE. L'encours total sur les deux produits ressort à 330,8 MdsE à fin novembre 2012 (325,5 MdsE en octobre) pour une collecte totale de 43,93 MdsE sur ces supports de comptes entre janvier et novembre 2012.

©2013-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com