Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Le taux d'activité des seniors français bien inférieur à la moyenne européenne

Le taux d'activité des seniors français bien inférieur à la moyenne européenne

Il reste encore du chemin à parcourir...

Le taux d'activité des seniors français bien inférieur à la moyenne européenne
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La France peine à garder ses seniors en activité... En cela, elle se distingue de ses voisins européens, même si les réformes des retraites ont contribué à relevé le taux d'activité des plus de 55 ans, montre une étude de l'Insee publiée ce mercredi.

Si en 2011, le taux d'activité des 55-59 ans atteignait 69%, dans la moyenne de l'Union Européenne (67,4%), celui des 60-64 ans s'élevait à 20% et "fait partie des cinq derniers de l'UE 27 (moyenne de 33,4%), et c'est le plus bas de l'UE 15". L'enquête montre cependant une disparité entre les sexes : le taux d'activité des hommes de 60-64 ans est l'avant-dernier de l'UE 27 (21,4% contre 56,1% pour l'Allemagne), alors que celui des femmes (18,3%), "même s'il est bien inférieur à la moyenne européenne (25,7%), est supérieur à celui de neuf des pays de l'UE 27 et à celui de quatre des pays de l'UE 15", écrit l'INSEE.

Avec les réformes, le taux d'activité des plus de 55 ans progresse...

Les conditions d'accès d'une retraite à taux plein ont été durcies par les réformes successives de 1993, 2003 et 2010, contribuant ainsi à relever le taux d'activité des seniors. Pour les 60-64 ans, il a ainsi augmenté de dix points en l'espace de 10 ans pour atteindre 20% en 2011. La dernière réforme, qui a repoussé l'âge légal de 60 à 62 ans a surtout contribué à une nette augmentation du taux d'activité des personnes de 60 ans : "il s'est accru de 10 points entre 2003 et 2011, dont 6 points sur le second trimestre de l'année 2011"...!

... Et le taux de chômage aussi

La hausse du taux de chômage des plus de 55 ans est aussi une conséquence directe du report de l'âge légal de départ en retraite. Entre 2008 et 2011, il a progressé de seulement 0,9% pour les personnes âgées de 55 ans, contre + 2,7% pour celles de 57 ans et de + 4,4% pour les 58 ans. Il faut dire qu'à "partir du 1er janvier 2009, l'âge minimal pour bénéficier de la dispense de recherche d'emploi a été progressivement relevé, de 57 à 60 ans", rappelle l'INSEE.

Si le taux de retour à l'emploi des "quinquagénaires" reste faible, il a nettement progressé au cours des dernières années, passant de 23% sur la période 2000-2004 pour les 50-54 ans à 27% en 2009-2011 (8% à 11% pour les 55-59 ans). La plupart du temps, il s'agit d'emplois à temps partiel...

©2013-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !