»
»
»
Consultation

Le secteur hospitalier en manque de personnel...

Le secteur hospitalier en manque de personnel...

Débordé, stressé et à bout de nerfs, le personnel médical hospitalier français travaille largement au-delà des 35 heures hebdomadaires. Une situations difficile pour les médecins mais également dangereuse pour les patients...

Le secteur hospitalier en manque de personnel...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les professionnels de la santé sont trop peu nombreux dans les hôpitaux. Un sondage Odoxa pour la MHN, le Figaro et France Info montre qu'ils sont débordés, et qu'aucune amélioration n'a pour le moment été constatée...

47 heures de travail par semaine

Cette année, l'hiver a été rude et les températures glaciales ont continué durant le printemps. Des conditions climatiques qui ont également prolongé l'épidémie de grippe et les maladies hivernales habituelles. Une situation difficile à gérer pour les professionnels de la santé qui ont été débordés et ont régulièrement travaillé bien au-delà du temps de travail légal hebdomadaire.

"Pour les médecins hospitaliers, la moyenne se situe même à 47 heures par semaine", souligne le sondage Odoxa. Un volume horaire qui augmente pour la plupart des praticiens, régulièrement sollicités hors cadre de leur milieu professionnel, par leur entourage notamment.

Ce qui inquiète le personnel soignant, c'est que ses conditions ne s'améliorent pas, et 90% trouvent que la charge de travail s'intensifie, et que la direction ne prend pas conscience du problème.

Moins de temps, donc plus de stress

Alors qu'ils travaillent déjà plus que la moyenne, 51% du personnel, et 62% des médecins hospitaliers, disent manquer de temps pour réaliser toutes leurs tâches, et ainsi s'occuper correctement de leurs patients.

Cette abondance de travail met donc la santé des malades en danger puisque les professionnels de la santé doivent travailler plus vite et sont ainsi soumis à un stress plus important au cours d'une journée.

Un stress qui engendre parfois des erreurs médicales. La moitié des personnes interrogées au cours de cette étude reconnaissent être parfois perturbées par le manque de temps qu'elles ont pour soigner leur patient et craignent le faux pas...

Le gouvernement ne bouge pas

Pour y remédier, plusieurs axes sont plébiscités par le personnel soignant, afin de gagner du temps auprès des malades. Parmi les revendications, on retrouve la simplification administrative, mais également l'embauche massive de personnel.

Les salariés des Ehpad, particulièrement en sous-effectifs, se sont mobilisés depuis le début de l'année. Ils réclamaient notamment de meilleures conditions de travail, des meilleurs salaires et des moyens humains plus importants. Des demandes face auxquelles le gouvernement est resté inflexible jusqu'à présent...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com