Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Le risque d'attraper le Covid-19 en avion est "très faible", selon Airbus et Boeing

Le risque d'attraper le Covid-19 en avion est "très faible", selon Airbus et Boeing

Sur 1,2 milliard de passagers transportés entre janvier et juillet, 44 cas de transmission du virus à bord ont été enregistrés, selon les études réalisées par Airbus, Boeing et Embraer...

Le risque d'attraper le Covid-19 en avion est 'très faible', selon Airbus et Boeing
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Peut -on attraper le Covid-19 dans un avion ? Alors que la question avait déjà été posée lors de la reprise de certains vols commerciaux, les constructeurs Airbus, Boeing et Embraer ont présenté conjointement quatre études pour tenter de rassurer les passagers quant à la faible circulation du nouveau coronavirus à bord des avions, dans le cadre d'une conférence organisée par l'Association internationale des compagnies aériennes (Iata).

"Le risque qu'un passager contracte le Covid-19 à bord semble très faible", a ainsi affirmé David Powell, le conseiller médical de l'Iata, cité dans un communiqué. Sur 1,2 milliard de passagers transportés entre janvier et juillet, 44 cas potentiels de transmission du virus associé à un voyage aérien, ont été identifiés. "Cela représente 1 cas tous les 27,3 millions de passagers", a-t-il également souligné.

"Nous reconnaissons que cela peut être sous-estimé, mais même si 90% des cas n'étaient pas signalés, on parlerait d'1 cas pour 2,7 millions de voyageurs", a-t-il également expliqué, estimant que ces chiffres sont "extrêmement rassurants". "En outre, la grande majorité des cas identifiés sont survenus avant que le port de masques faciaux en vol ne se généralise ", a-t-il ajouté...

"L'air est renouvelé 20 à 30 fois par heure"

Selon les études, ce faible niveau de propagation du Covid-19 à bord s'explique par "les systèmes de circulation d'air des avions, les filtres HEPA (High Efficiency Particulate Air), la barrière naturelle du dossier de siège, le flux d'air descendant et les taux d'échange d'air élevés", qui réduisent le risque de transmission.

"L'air est renouvelé 20 à 30 fois par heure à bord de la plupart des avions, ce qui se compare très favorablement à l'espace de bureau moyen (2 à 3 fois par heure en moyenne) ou aux écoles (en moyenne 10 à 15 fois par heure)", détaille l'Iata... Selon les constructeurs, l'utilisation de filtres HEPA, "qui ont un taux d'efficacité d'élimination des bactéries / virus de plus de 99,9%", garantissent également "que l'alimentation en air entrant dans la cabine n'est pas une voie d'introduction de microbes".

Airbus et Boeing ont d'ailleurs chacun réalisé une modélisation 3D des flux d'air en avion, afin de retracer le déplacement de gouttelettes potentiellement porteuses du Covid-19. Pour le "pire des scénarios", c'est-à-dire un passager qui tousse à côté de passagers sans masque, le risque de contamination "équivaut à se tenir à deux mètres l'un de l'autre dans une salle", explique l'ingénieur en chef de Boeing Dan Freeman.

88% des passagers se sentent en sécurité à bord d'un avion

Le port du masque "ajoute une couche de protection supplémentaire, ce qui rend le fait d'être assis à proximité dans une cabine d'avion plus sûr que la plupart des autres environnements intérieurs", note l'Iata. L'étude d'Embraer précise que le risque pour un passager d'être contaminé par la toux de son voisin de siège serait de 0,13% sans masque, et de 0,02% avec un masque.

Si les constructeurs ont tenu à rassurer, 88% des passagers se déclarent se sentir en sécurité à bord d'un avion, selon un sondage réalisé depuis juin. "Le risque est toujours là... Mais avec seulement 44 cas potentiels de transmission du virus associé à un voyage aérien parmi 1,2 milliard de voyageurs, le risque de contracter le virus à bord semble être dans la même catégorie que d'être frappé par la foudre", a estimé le PDG de l'Iata Alexandre de Juniac.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !