Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Le retraitement des batteries automobiles a commencé en Algérie pour Recylex

Le retraitement des batteries automobiles a commencé en Algérie pour Recylex

Recylex a commencé en janvier sa production en Algérie sur son nouveau centre de traitement de batteries automobiles usagées

Le retraitement des batteries automobiles a commencé en Algérie pour Recylex
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Après pas mal de retard sur le calendrier initial, Recylex a commencé en janvier sa production en Algérie sur son nouveau centre de traitement de batteries automobiles usagées.

La société Eco-Recyclage, dont Recylex détient 33,33%, a reçu ce mois de janvier 2010 son autorisation d'exploitation et a commencé sa production. Premier développement international de Recylex en-dehors de ses pays d'origine (France, Allemagne et Belgique), l'usine de Eco-Recyclage basée à Aïn Ouassara, à 200 km au Sud d'Alger aura, en année pleine, une capacité de traitement de 20.000 tonnes de batteries usagées par an.

Cela correspond à environ 15% du volume annuel de batteries usagées recyclées par Recylex (130.000 tonnes). Les déchets retraités alimenteront la fonderie de plomb Recylex de Nordenham (Allemagne), et l'usine C2P de Villefranche-sur-Saône, spécialisée dans le recyclage des matières plastiques.

©2010-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !