»
»
»
Consultation

Le PS prend de front le projet d'une taxe Tobin unilatérale

Le PS prend de front le projet d'une taxe Tobin unilatérale

Nicolas Sarkozy a "un tel déficit de crédibilité" qu'il est en train "de gâcher cette idée de taxe financière", estime le numéro 2 du PS...

Le PS prend de front le projet d'une taxe Tobin unilatérale
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le PS s'oppose au projet de Nicolas Sarkozy, qui envisage de faire voter unilatéralement, en cas de désaccord des autres pays européens, une taxe sur les transactions financières : "Si on veut une vraie taxe Tobin, il faut évidemment qu'il y ait un minimum de pays européens, notamment la France et l'Allemagne, qui la mettent en oeuvre ensemble", a déclaré ce matin sur Europe 1 Harlem Désir, le numéro deux du PS, voyant dans ce dossier un effet d'annonce au coeur de la campagne présidentielle.

Le président français devait déjeuner ce midi à Berlin avec la chancelière allemande, pour tenter de faire avancer le dossier de cette transaction, alors qu'Angela Merkel reste très réservée sur la question. "Il y a un tel déficit de crédibilité de Nicolas Sarkozy, il est tellement dévalué auprès de ses partenaires européens, comme auprès des marchés, comme auprès des Français, que toute idée qu'il utilise, il est en train de la gâcher", a jugé Harlem Désir.

Le député européen a répété le rejet par son parti de la TVA sociale prônée par le gouvernement : "La TVA sociale de Sarkozy est une TVA scandale, une TVA immorale ! Matraquer l'ensemble des ménages d'un nouveau prélèvement, alors même qu'il a maintenu l'allègement de l'ISF d'1,8 milliard d'euros pour ses riches amis, c'est absolument inacceptable !", a-t-il estimé.

©2012-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com