»
»
»
Consultation

Le protectionnisme en grande forme !

Le protectionnisme en grande forme !

Les barrières douanières instaurées par la Chine et les Etats-Unis ont fait bondir les statistiques l'an dernier...

Le protectionnisme en grande forme !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le protectionnisme dans le monde a atteint un niveau inégalé en 2018, selon un rapport publié lundi par la Commission européenne... La dernière édition du rapport sur les obstacles au commerce et à l'investissement recense 45 nouveaux obstacles au commerce mis en place l'an dernier dans des pays extérieurs à l'UE, ce qui porte leur nombre total à 425 dans 59 pays, un record !

Les Etats-Unis ont évidemment en première ligne : ils ont imposé l'an dernier des tarifs douaniers de 25% sur leurs importations d'acier et de 10% pour l'aluminium, tandis que la Chine a restreint les échanges avec de nouvelles règles sur la cybersécurité et les importations de produits agroalimentaires...

Taxes sur l'acier et l'aluminium

Les mesures introduites par la Chine, les États-Unis, l'Inde et l'Algérie sont celles qui ont eu la plus grande incidence sur les exportations de l'UE en 2018. Elles ont ainsi concerné 80% du total des exportations européennes frappées par de nouvelles mesures, visant principalement les secteurs de l'acier, de l'aluminium ainsi que des technologies de l'information et de la communication.

De son côté, l'Inde a imposé des certificats vétérinaires obligatoires pour ses importations d'articles en cuir et l'Algérie a interdit l'importation de près de 900 produits, a détaillé Cecilia Malmström.

"On constate dans le monde une menace protectionniste accrue, surtout en provenance de la Chine et des Etats-Unis, qui est très préoccupante", a déclaré Cecilia Malmström, commissaire européenne chargée du commerce, lors d'une conférence de presse à Bruxelles. "C'est malheureusement une tendance mondiale et nous n'en verrons pas la fin à court terme."

Des obstacles levés...

Les mesures protectionnistes mises en place l'an dernier ont affecté ou menacé d'affecter 51,4 milliards d'euros d'exportations de l'UE. Le rapport relève toutefois que 123 obstacles au commerce ont été supprimés depuis le début du mandat de l'actuelle Commission en 2014, ce qui a permis à l'UE de réaliser 6,1 milliards d'euros d'exportations supplémentaires 2018.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com