»
»
»
Consultation

Le prélèvement à la source confirmé pour janvier 2019 !

Le prélèvement à la source confirmé pour janvier 2019 !

L'exécutif a donc tranché ! Le prélèvement de l'impôt à la source entrera bien en vigueur, comme prévu, au 1er janvier 2019, malgré les doutes émis ces derniers jours par le président de la République Emmanuel Macron.

Le prélèvement à la source confirmé pour janvier 2019 !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé mardi soir le maintien du prélèvement à la source pour janvier prochain. "Je vous confirme qu'au 1er janvier 2019 l'impôt sur le revenu sera prélevé à la source", a ainsi déclaré Edouard Philippe, invité du journal de 20h de 'TF1'. "Nous avons travaillé d'arrache-pied depuis plusieurs mois pour faire en sorte que cela soit possible", a-t-il ajouté.

La "garantie" d'une "mise en oeuvre dans de bonnes conditions"

Depuis une dizaine de jours, Emmanuel Macron hésitait sur le maintien de la réforme, au sujet de laquelle il a demandé des "clarifications" sur le plan technique et politique. Mardi matin, le président a organisé une réunion cruciale à l'Elysée avec Edouard Philippe, et Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, à l'issue de laquelle Emmanuel Macron a donc pris la décision définitive de mettre en oeuvre cette réforme.

Interrogé sur les hésitations de l'exécutif, le Premier ministre a indiqué qu'on n'est "jamais trop prudent quand il s'agit de l'impôt", mais a assuré que "nous avons la garantie que cette réforme sera mise en oeuvre dans de bonnes conditions".

Edouard Philippe ne croit pas en un "choc psychologique"

La mise en oeuvre de la réforme se poursuivra donc comme prévu. Les contribuables ont jusqu'au 15 septembre pour décider de leur taux de prélèvement (taux personnalisé, neutre ou individualisé), puis ce taux sera transmis en octobre aux organismes chargés de prélever l'impôt sur le revenu (employeurs, caisse de retraite, Pôle emploi...)

Edouard Philippe a précisé mardi soir que l'exécutif a effectué quelques modifications au projet, pour "faire en sorte que tous ceux qui font des dons aux associations et bénéficient d'une réduction d'impôts puissent bénéficier en trésorerie de la réforme, ça veut dire qu'il n'y aura pas de perte en trésorerie".

Concernant le "choc psychologique" lié à la réforme, le chef du gouvernement a déclaré ne "pas y croire du tout". Quelques heures après l'annonce d'un remaniement a minima, provoqué par les démissions surprises de Nicolas Hulot et de Laura Flessel, Edouard Philippe a également assuré que le gouvernement était déterminé à obtenir des résultats, tout en prévenant que ça prendrait "du temps".

Bercy assure que les "bugs" ont été corrigés

Dimanche soir, Bercy avait publié un communiqué affirmant que du point de vue technique, la réforme, quoique complexe, était prête à être appliquée. Les "bugs" repérés lors de tests, et révélés ce week-end par 'Le Parisien', ont été corrigés ou le seront d'ici à janvier 2019, affirmait le ministère.

Bercy rappelait que la mesure avait déjà été reporté d'un an, justement afin de pouvoir régler les problèmes techniques. "Le report d'un an de l'entrée en vigueur de la réforme décidée par le gouvernement a justement permis de mener à bien ces tests qui permettent d'identifier et de corriger des erreurs avant qu'elles ne se produisent".

Des difficultés inférieures à celles connues aujourd'hui ?

Mardi soir, Gérald Darmanin a déclaré que les tests menés lors de la phase d'essai du prélèvement à la source "n'ont révélé aucun dysfonctionnement". Le ministre des Comptes publics a exclu tout risque de "bug systématique" lors de la mise en oeuvre de la réforme.

"On aura, ici ou là, des petites difficultés en janvier prochain, c'est normal", mais "il n'y aura pas de bug systématique", a assuré le ministre à l'AFP, en considérant que les problèmes rencontrés par les contribuables avec la réforme seraient "très largement inférieurs aux difficultés" qu'ils peuvent connaître aujourd'hui.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com