»
»
»
Consultation

Le pouvoir d'achat des français est-il vraiment en berne ?

Le pouvoir d'achat des français est-il vraiment en berne ?

Entre la hausses des prix de l'énergie et les réformes du gouvernement, le pouvoir d'achat des français continue de progresser mais dans une moindre mesure.

Le pouvoir d'achat des français est-il vraiment en berne ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le porte-monnaie des français, centre des préoccupations est toujours un sujet délicat pour le gouvernement. Selon un sondage réalisé par Ipsos pour les Cévipof, Le Monde et la fondation Jean-Jaurès paru en mai dernier, 78% des personnes interrogées estimaient que l'action de l'exécutif en termes de pouvoir d'achat et de réduction des inégalités sociales allait dans le mauvais sens.

Sur le premier trimestre 2018, le pouvoir d'achat a baissé de 0,7% mais l'Insee anticipe un rebond sur le reste de l'année avec une progression moyenne de 0,6%. C'est moins qu'en 2017 où il avait enregistré une hausse de 1% et encore moins qu'en 2016, + 1,5%.

Hausse des prix de l'énergie

L'inflation frappe de plein fouet les ménages. Elle progresse de 2,3% en juillet sur un an, ce n'était plus arrivé depuis 2012. L'augmentation des prix de l'énergie vient creuser les budgets. La facture de gaz a flambé, + 14,7% sur un an. Les prix du litre de sans plomb et de diesel ont également augmenté de 20 à 25 centimes à cause de la hausse des cours pétroliers et des taxes gouvernementales.

Réformes en cours

Pour favoriser le pouvoir d'achat des français, Emmanuel Macron actionne plusieurs leviers : la baisse des cotisations en octobre et la réduction de la taxe d'habitation. Des mesures qui ne font pas que des gagnants. Les retraités ont déjà subi une hausse de la CSG et leurs pensions ne seront revalorisées que de 0,3% en 2019 et 2020.

Les derniers arbitrages budgétaires du gouvernement pénalisent aussi ceux qui perçoivent certaines prestations sociales comme l'APL, l'aide personnalisée au logement ou les allocations familiales. Comme pour les retraites, elles seront uniquement revalorisées de 0,3%.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com