»
»
»
Consultation

Le nouveau repreneur d'Ascoval proche de la cessation de paiement !

Le nouveau repreneur d'Ascoval proche de la cessation de paiement !

British Steel, qui vient d'être désigné comme repreneur de l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord) serait proche de la cessation de paiement... Le groupe britannique assure que cela ne remet pas en cause son rachat d'Ascoval.

Le nouveau repreneur d'Ascoval proche de la cessation de paiement !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Un nouveau coup de théâtre dans le dossier délicat du sauvetage d'Ascoval ! British Steel, qui a été désigné début mai comme repreneur de l'aciérie de Saint-Saulve (Nord) serait proche de la cessation de paiement...

L'information, révélée par la chaîne d'information britannique 'Sky News', a été confirmée par le groupe lui-même : le deuxième producteur d'acier du Royaume-Uni, qui emploie 5.000 personnes et exporte les trois quarts de sa production, a indiqué mardi qu'il discutait avec le gouvernement britannique pour obtenir de l'argent frais. Pour poursuivre son activité, il chercherait d'urgence 70 à 80 millions de livres (80,6 à 92 millions d'euros).

En février dernier, une première tentative de sauvetage d'Ascoval avait capoté parce que le premier repreneur potentiel, le groupe franco-belge Altifort, n'avait pas trouvé les fonds nécessaires à l'opération et avait jeté l'éponge.

British Steel assure qu'il apportera les 47,5 ME promis

Le 2 mai, la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Strasbourg a désigné le sidérurgiste britannique comme nouveau repreneur. Son offre inclut la reprise de l'ensemble de l'activité et des 268 salariés. British Steel apparaissait comme l'offre la plus solide après le désistement d'un autre candidat, l'italien Calvi Network, qui n'avait pas réuni les financements nécessaires.

Dans un communiqué, British Steel a toutefois assuré mardi que les négociations en vue de se recapitaliser ne remettaient pas en cause sa volonté d'acquérir Ascoval. British Steel a ainsi confirmé son intention d'apporter un financement de 47,5 millions d'euros, auxquels doivent s'ajouter 47 millions de fonds publics et environ 50 millions de financements bancaires.

Le tribunal de Strasbourg a fixé au "15 mai 2019 à minuit", c'est-à-dire ce mercredi soir, la prise d'effet de la cession d'Ascoval, qui doit être rebaptisé "British Steel Saint-Saulve".

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com