»
»
»
Consultation

Le mouvement des "gilets jaunes" soutenu par les Français

Le mouvement des "gilets jaunes" soutenu par les Français

Selon un sondage, 65% des Français apportent leur soutien à ce mouvement national qui n'a pas d'attache politique ou syndicale manifeste, et 42% ont dit avoir l'intention de manifester.

Le mouvement des 'gilets jaunes' soutenu par les Français

(Boursier.com) — Le mouvement contre la hausse des prix des carburants poursuit son avancée en France, à moins de 10 jours d'une journée de mobilisation. Près des deux tiers des Français apportent leur soutien au mouvement des "gilets jaunes", ces automobilistes qui participeront au rassemblement de contestation national contre les hausses des prix du carburant, selon un sondage BVA pour le site la Tribune publié jeudi.

La grogne, qui se fait entendre depuis plusieurs semaines dans les médias, se traduira par une journée de blocages des routes le 17 novembre prochain. Les participants sont invités à déposer sur leur tableau de bord un gilet jaune, comme signe de ralliement.

Hausse des prix à la pompe

La suppression de la fiscalité réduite sur le gazole non routier est au coeur des critiques, de même que la hausse de 6,5 centimes par litre de diesel et de 2,9 centimes pour l'essence au 1er janvier 2019, alors que les tarifs des carburants sont tirés vers le haut par les cours du pétrole. En octobre, les prix moyens des carburants dans les stations-service françaises ont atteint 1,52 euro/l (dont 56,7% de taxes) pour le gazole et 1,56 euro/l (dont 61% de taxes) pour le SP 95, selon le site d'experts "Connaissance des Energies".

Le prix du pétrole représente environ un quart du prix des carburants, le solde étant composé pour plus de 60% de plusieurs taxes et pour un peu moins de 15% de la marge bénéficiaire des groupes pétroliers et des distributeurs.

Selon BVA, 65% des Français apportent leur soutien à ce mouvement national qui n'a pas d'attache politique ou syndicale manifeste, et 42% ont dit avoir l'intention de manifester. Pour 83% des sondés, les hausses récentes de prix du carburant ont eu un impact sur leur situation financière. Or, pour 76% d'entre eux, elles ne sont pas justifiées par l'enjeu écologique.

Des aides décidément pas convaincantes

Emmanuel Macron a dessiné des pistes en début de semaine, comme une amélioration du "chèque énergie" et un accompagnement des mesures prises par les collectivités et les employeurs - sans parvenir à convaincre les élus des collectivités locales, à gauche ou à droite. Ces aides pour les travailleurs contraints de prendre leur voiture est accueillie de façon mitigée également chez les Français : 46% des sondés jugent qu'elles vont dans le bon sens et 52% dans le mauvais sens.

Le gouvernement précisera "dans les prochains jours" les mesures destinées à aider les ménages modestes à faire face à la hausse des prix du fioul domestique et des carburants, a fait savoir jeudi la ministre des Transports, Elisabeth Borne.

"Ce que le président de la République a demandé au gouvernement - et on y travaille -, c'est de s'assurer que la transition écologique ne laisse personne sur le bord de la route", a déclaré Elisabeth Borne sur France 2. Interrogée sur le calendrier de ces annonces, la ministre des Transports a répondu que les mesures seraient dévoilées "dans les prochains jours".

Le pétrole repart en baisse

Mercredi soir, le ministre de la Transition écologique François de Rugy a appelé les distributeurs à "répercuter" la baisse des cours du pétrole sur les prix à la pompe des carburants. Il a salué une initiative en ce sens prise par le groupe Total. "Je suis en mesure de dire ce soir que le groupe Total a déjà répercuté trois centimes de baisse sur les prix des carburants", a poursuivi le ministre, à l'issue d'une rencontre avec des parlementaires LREM consacrée au pouvoir d'achat.

Depuis son pic du 3 octobre dernier, le cours du baril de pétrole léger américain (WTI) a subi une forte correction, reculant de plus de 18% sur le marché new-yorkais Nymex. Dans le même temps, le pétrole Brent de la Mer du Nord a abandonné 16,3%.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com