»
»
»
Consultation

Le loto du patrimoine va être taxé, Stéphane Bern s'emporte à nouveau !

Le loto du patrimoine va être taxé, Stéphane Bern s'emporte à nouveau !

"Je me battrai pour sauver notre patrimoine en danger contre tous ces technocrates", a réagi Stéphane Bern sur Twitter, après un vote des députés...

Le loto du patrimoine va être taxé, Stéphane Bern s'emporte à nouveau !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — C'est une nouvelle déception pour Stéphane Bern, chargé par Emmanuel Macron d'une mission sur le patrimoine en péril. L'animateur télé a accusé la majorité de vouloir détruire le Loto du patrimoine après le vote à l'Assemblée d'un amendement rétablissant une taxation sur les jeux en faveur de la rénovation des monuments de France...

"L'Assemblée nationale fait tout pour torpiller le Loto du patrimoine à la demande du rapporteur Joël Giraud et le soutien des députés LaRem ! Je me battrai pour sauver notre patrimoine en danger contre tous ces technocrates", a réagi Stéphane Bern sur Twitter. Son message a recueilli de nombreuses réponses d'encouragements.

Dans le cadre de la nouvelle lecture du projet de loi de finances pour 2019, les députés de La République en Marche ont supprimé dans la nuit de lundi à mardi un article du Sénat qui exonérait de TVA, CSG et CRDS les sommes misées à l'occasion du Loto du patrimoine.

Le jeu a été lancé avec succès en septembre par La Française des Jeux à l'instigation de Stéphane Bern pour subventionner la restauration de sites en péril.

Le rapporteur du Budget, Joël Giraud (LaRem), estime que "cette exonération totale est excessive et crée un précédent inopportun en matière de jeux de hasard." Les jeux de loterie de la FDJ sont en effet habituellement soumis à une taxation de l'Etat.

Nouvelle controverse

L'objectif du loto est de récolter au total 14 à 20 millions d'euros afin de subventionner la restauration de quelque 270 sites français. Parmi eux, 18 sites dits "emblématiques" qui pourront être rénovés grâce à un financement plus conséquent. Ce projet lancé par le gouvernement est porté par Stéphane Bern, rebaptisé "monsieur Patrimoine" de la présidence Macron.

Le gouvernement a annoncé en octobre dernier le déblocage de 21 millions d'euros pour la restauration du patrimoine, en plus de recettes engendrées par le Loto du patrimoine.

L'idée était alors de calmer la controverse sur la destination des recettes du jeu, en particulier des taxes perçues par l'Etat, après un début de polémique entre Stéphane Bern et le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin.

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com