»
»
»
Consultation

Le "Green Friday" fait de la résistance face au "Black Friday"

Le "Green Friday" fait de la résistance face au "Black Friday"

Pour lutter contre le consumérisme, le Green Friday appelle les citoyens à avoir des comportements plus responsables. 150 entreprises se sont aussi engagées à ne pas faire de promotions vendredi...

Le 'Green Friday' fait de la résistance face au 'Black Friday'

(Boursier.com) — Le Black Friday, cette grosse journée de promotions venue des Etats-Unis, se développe à grande vitesse depuis plusieurs années en France... Les enseignes surfent sur la vague et n'hésitent plus à envoyer mails et sms à leurs clients pour leur signaler les bonnes affaires à saisir à cette occasion.

L'enjeu est important pour les marques : Pendant quatre jours, du 23 au 26 novembre, la Fevad, la fédération du e-commerce et de la vente à distance, estime que les ventes en ligne devraient ainsi atteindre 1,3 milliard d'euros.

150 enseignes

L'an dernier, le réseau Envie a toutefois pris le contrepied de ce rendez-vous consumériste et lancé le Green Friday pour "sensibiliser les citoyens à une consommation plus responsable"...

Pour cette deuxième édition, 150 entreprises se sont engagées à ne pas faire de promotions vendredi et à reverser 15% de leur chiffre d'affaires du jour à des associations. C'est le cas des acteurs du made in France tels que le Slip Français ou la Camif...

L'enseigne d'ameublement a même décidé d'aller plus loin en fermant son site internet ! Seul le hastag achetercestvoter figure sur la page d'accueil du site et deux options sont proposées aux visiteurs : "un monde submergé de produits fabriqués sans respect pour l'homme ni pour la planète" ou "un monde où chaque produit est fabriqué durable, créateur d'emplois, bon pour les hommes et la planète".

Consommer durable

Les acteurs du "Green Friday" ne veulent pas "culpabiliser" les consommateurs mais les inciter à acheter "juste et durable". La filière textile génère chaque année 1,2 milliard de tonnes de carbone.

L'association pointe aussi du doigt le coût humain et rappelle au passage l'effondrement de l'usine du Rana Plaza, en 2013, où plus de 1.000 personnes sont mortes au Bangladesh.

Créer plutôt que de consommer

L'ONG Greenpeace a aussi lancé une campagne dans 34 pays, MAKE SMTHNG week, pour créer plutôt que consommer. Plus de 250 événements sont organisés dont quelques-uns en France, notamment dans des "repair cafés", ces espaces destinés à réparer lampes et autres objets du quotidien...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com