»
»
»
Consultation

Le gouvernement prêt à réexaminer l'impôt sur la fortune ?

Le gouvernement prêt à réexaminer l'impôt sur la fortune ?

Les déclarations diffèrent selon les ministres alors qu'en décembre dernier, l'ISF a été modifié pour ne taxer que l'immobilier et plus les placements bancaires et financiers...

Le gouvernement prêt à réexaminer l'impôt sur la fortune ?
Crédit photo © iStock

(Boursier.com) — Il n'y a pas que les taxes sur le carburant qui sont actuellement au coeur des débats. Un autre sujet suscite de vives critiques de la part des Gilets jaunes, il s'agit de l'impôt sur la fortune. Une taxe pourtant modifiée en 2017 pour favoriser les créations d'emploi notamment...

Des annonces qui divergent au sein du gouvernement

Invité sur RTL mercredi, Benjamin Griveaux a avoué que l'impôt sur la fortune immobilière pourrait être supprimé, si preuve est faite de son inefficacité. “Il faut laisser 18 à 24 mois pour que la mesure fasse son plein effet. (...) Je pense qu'une bonne évaluation peut commencer à l'automne 2019”, a déclaré le porte-parole du gouvernement.

"Si quelque chose ne marche pas, on n'est pas idiots, on va le changer”, a-t-il ajouté. Une annonce qui a semé la confusion au sein même des rangs du gouvernement puisque de son côté, Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, a évoqué le possible rétablissement de l'ISF sur France 3, mercredi soir.

Le rétablissement de l'ISF ?

En décembre 2017, cette taxe a été transformée pour n'être finalement axée que sur les patrimoines immobiliers nets taxables de plus de 1,3 million d'euros. L'objectif était donc de mettre de côté les placements bancaires et financiers pour pouvoir relancer l'investissement dans les entreprises.

Un nouveau changement est évoqué et il pourrait s'agir du rétablissement de l'ISF pour contrebalancer les pertes liées au gel des taxes sur le carburant annoncé mardi par Edouard Philippe. "Si les impôts baissent il faudra que les dépenses baissent", a prévenu le Premier ministre. Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a confirmé mardi à Bruxelles que le gouvernement respecterait ses engagements européens. La France ne doit pas excéder 3% de déficit budgétaire.

Début des négociations avec les Gilets jaunes

Le sujet de l'impôt sur la fortune entrera très certainement dans les discussions qui auront lieu durant les trois mois à venir, annoncées par Edouard Philippe, dans le but de trouver un terrain d'entente avec les Gilets jaunes. “Si nous faisons cette phase de débats, c'est pour répondre à des demandes qui vont bien au-delà de la question de la taxe carbone”, a déclaré le ministre de la Transition écologique, François de Rugy...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com