Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Le gouvernement prépare un plan de relance pour l'automobile

Le gouvernement prépare un plan de relance pour l'automobile

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire présentera "sous 15 jours" un plan de soutien à l'industrie automobile, qui favorisera notamment "l'achat de véhicules propres". Un plan de relance pour l'aéronautique sera aussi présenté.

Le gouvernement prépare un plan de relance pour l'automobile
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Après le tourisme, la France va voler au secours de l'automobile... Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a en effet annoncé ce lundi qu'il présenterait "sous 15 jours" un plan de soutien au secteur automobile, évoquant notamment le lancement d'une prime pour inciter les Français à acheter des voitures plus écologiques.

"J'annoncerai un plan de soutien au secteur automobile sous 15 jours, et le plus vite sera le mieux, de façon à relancer la consommation et la transformation vers un modèle plus durable", a déclaré le ministre sur 'franceinfo'.

"Cela veut dire soutien à l'achat de véhicules propres. Il faut que l'on fasse de cette crise un levier pour accélérer la transition écologique et pour encourager les Français à acheter des véhicules qui sont encore aujourd'hui trop chers pour eux", a encore expliqué le ministre.

Un plan pour l'aéronautique "avant le 1er juillet"

Un plan de soutien pour l'aéronautique sera également présenté "avant le 1er juillet". La semaine dernière, le locataire de Bercy avait déjà rappelé sur 'France Inter' que "l'industrie aéronautique, c'est des centaines de milliers d'emplois dans notre pays autour de la compagnie Air France, de la grande industrie Airbus et des milliers de sous-traitants autour d'Airbus".

Pour rappel, face à la chute du marché aérien provoquée par la crise du Covid-19, Airbus pourrait annoncer une suppression de 10% de ses effectifs, soit plus de 13.000 postes, comme l'avait expliqué le quotidien britannique 'The Telegraph', citant des sources non identifiées.

"Il faudra payer la dette"

"Avant la crise, nous étions l'une des économies qui réussissait le mieux de la zone euro... À la sortie de la crise, la direction que je propose, c'est celle d'une économie compétitive et décarbonée", a annoncé Bruno Le Maire. "Il faut innover, être compétitif", et miser sur "la technologie", a-t-il insisté, estimant que "nous avons plus d'atouts que beaucoup de pays européens pour réussir dans ce domaine".

Par ailleurs, alors que le chômage partiel et les dispositifs d'aides ont déjà coûté cher à l'Etat, le ministre de l'Economie a prévenu qu'"il faudra payer la dette". Pour cela, "nous relancerons l'économie française par la croissance et par le retour de l'activité", a-t-il affirmé. "L'augmentation des impôts et des taxes, c'est la solution de facilité", a toutefois estimé le ministre. "Cela vaut aussi pour l'impôt de solidarité sur la fortune... C'est trop simple de penser qu'on pourra éponger nos dettes par le retour de l'ISF", a-t-il ajouté.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !