»
»
»
Consultation

Le gouvernement favorable à des primes défiscalisées pour les salariés

Le gouvernement favorable à des primes défiscalisées pour les salariés

Pour donner un coup de pouce au pouvoir d'achat, la principale revendication des "Gilets jaunes", le gouvernement propose aux entreprises de verser une prime exceptionnelle, qui serait exonérée d'impôts et de cotisation sociales.

Le gouvernement favorable à des primes défiscalisées pour les salariés
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'idée d'une prime exceptionnelle défiscalisée pour les salariés fait son chemin auprès du gouvernement.

L'idée est de donner un coup de pouce au pouvoir d'achat des salariés, en incitant les entreprises à verser une prime, qui serait totalement exonérée d'impôts et de charges sociales. La mesure pourrait contribuer à calmer les esprits, alors que le gouvernement craint une nouvelle manifestation violente, samedi, à Paris.

Edouard Philippe ouvert à l'idée d'une prime

Le président (ex-LR) des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, a été le premier à suggérer, mercredi, de créer une prime "de pouvoir d'achat" exceptionnelle, "de quelques centaines d'euros", qui soit exonérée d'impôt et de charges sociales" et "qui viendrait en plus du salaire et en plus du 13e mois quand il existe".

Jeudi soir, le Premier ministre Edouard Philippe s'est montré ouvert à cette idée d'"une prime exceptionnelle". Dans une intervention au 20h de 'TF1', il a ajouté que "tout ce qui peut augmenter le pouvoir d'achat, je suis pour".

De son côté, le patronat s'est montré plutôt favorable à cette option, qui est préférée à des hausses de salaires. Cependant, si la mesure était adoptée, elle serait optionnelle pour les entreprises, et ne serait donc pas mise en oeuvre dans toutes les sociétés, ni a fortiori dans la fonction publique.

Bruno Le Maire et Gérald Darmanin favorables

Jeudi, deux ministres de poids, Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie et Gérald Darmanin, le ministre des Comptes publics, se sont eux aussi déclarés favorables à une telle prime exceptionnelle, versée par les entreprises à leurs salariés.

Sur la radio 'France Inter', Gérald Darmanin a indiqué que "nous aurons l'occasion, j'imagine sous l'autorité du Premier ministre, de voir dans les prochains jours comment nous pouvons dès l'année prochaine défiscaliser ces primes". "Si les entreprises, et nous les encourageons à le faire, peuvent mieux redistribuer la différence entre le capital et le travail, j'y suis personnellement favorable", a-t-il précisé.

Les entreprises encouragées à verser une prime exceptionnelle

De son côté, Bruno Le Maire a déclaré sur 'France 2' qu'"une prime totalement défiscalisée, j'y suis favorable, car ça permet de soutenir ceux qui travaillent". Le ministre a ensuite reçu dans la matinée les organisations patronales, qui se sont déclarées prêtes à verser aux salariés des primes entièrement défiscalisées et exemptées de cotisations sociales.

"Ils (...) sont prêts, je souhaite donc que, le plus rapidement possible, nous puissions dans les textes législatifs inscrire le principe de cette prime", s'est félicité Bruno Le Maire après la réunion. Il a souhaité que "le plus grand nombre d'entreprises puissent verser cette prime au plus grand nombre de salariés possible en reconnaissance de leur travail".

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com