Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Le gouvernement assure qu'il n'a pas de doute sur le prélèvement à la source

Le gouvernement assure qu'il n'a pas de doute sur le prélèvement à la source

Gérald Darmanin balaye les rumeurs et assure être "le ministre qui fera l'impôt à la source"...

Le gouvernement assure qu'il n'a pas de doute sur le prélèvement à la source
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les rumeurs ont été rapidement démenties par l'exécutif... Le prélèvement à la source sera bien lancé en janvier en France comme prévu, a confirmé mercredi le ministre de l'Action et des Comptes publics... "Nous ferons la réforme de l'impôt à la source et fin janvier de l'année prochaine les Français paieront leur impôt à la source, en janvier 2019", a déclaré Gérald Darmanin sur Europe 1. "Je serai le ministre qui fera l'impôt à la source", a-t-il poursuivi, avant d'assurer qu'il n'y avait aucun bug administratif ou informatique.

Gérald Darmanin dément ainsi des informations du 'Canard enchaîné', selon lesquelles Emmanuel Macron serait prêt à reporter d'un an la mise en place du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu.

Il faut dire que ce nouveau dispositif est particulièrement compliqué à mettre en oeuvre. "On se donne jusqu'au 15 septembre pour voir si on le fait ou pas", aurait déclaré en privé le président de la République il y a quelques jours, selon le journal satyrique.

Déjà repoussée d'un an

La réforme était un des derniers grands chantiers du quinquennat de François Hollande... Elle a déjà été décalée : à son arrivée au pouvoir l'an dernier, le gouvernement d'Edouard Philippe avait décidé de la reporter d'un an, le temps notamment de procéder à des tests et d'améliorer le dispositif. Mais le Premier ministre a jeté le doute ce week-end dans une interview au 'JDD' : "Nous ferons le point sur la préparation de cette réforme dans les prochaines semaines", a-t-il déclaré...

Avec la mise en place de cette réforme, l'impôt sur le revenu ne sera plus réglé avec un décalage d'un an mais prélevé directement au moment du versement de la somme concernée.

L'impact psychologique de ce prélèvement, avec l'impression de recevoir une fiche de paie allégée, fait partie des points sur lesquels l'exécutif veut rassurer... Gérald Darmanin a d'ailleurs adressé un courrier aux contribuables cet été, pour rappeler le sens de la démarche.

Campagne de communication

Pour aller plus loin, une vaste campagne de communication sur le prélèvement à la source a été lancée dimanche, avec la diffusion de spots publicitaires dans les médias et sur internet.

La collecte sera assurée par les entreprises pour les salariés - une perspective régulièrement dénoncée par le patronat malgré les aménagements intervenus - par les caisses de retraite pour les retraités ou encore par les employeurs publics pour les fonctionnaires...

©2018-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !