»
»
»
Consultation

Le gouvernement arrivera-t-il à supprimer 50.000 postes de fonctionnaires ?

Le gouvernement arrivera-t-il à supprimer 50.000 postes de fonctionnaires ?

Edouard Philippe, le Premier ministre, a présenté ce lundi plusieurs mesures de la réforme de la fonction publique...

Le gouvernement arrivera-t-il à supprimer 50.000 postes de fonctionnaires ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Lors de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait pour ambition de supprimer 120.000 postes de fonctionnaires, dont 50.000 dans la fonction publique d'Etat d'ici 2022. Une promesse qui pourrait être difficile à tenir pour le président...

Après avoir supprimé 1.600 postes en 2018, l'exécutif projette 4.500 nouvelles suppressions de postes en 2019, des chiffres encore très loin des objectifs fixés par Emmanuel Macron.

Recrutement sous contrat

A l'issue d'une réunion ce lundi, Edouard Philippe a dévoilé les grandes lignes de la réforme de l'organisation de l'Etat et des services publics. L'exécutif veut élargir les possibilités de recrutement sous contrat, favoriser les changements de postes, y compris d'une fonction publique à l'autre (Etat, hôpital et territoriale), et lancer des plans de départs volontaires...

Dimanche déjà, le ministre de l'Action et des comptes publics, Gérald Darmanin, avait amorcé le sujet... Invité de l'émission politique d'Europe 1, il avait évoqué "la liberté de choix entre le statut actuel qui sera conservé, notamment pour les fonctions régaliennes, et un contrat pour une durée de 5, 10 ou 15 ans, avec une rémunération au mérite".

Le ministre a aussi indiqué que les fonctionnaires "auront la possibilité de partir avec 24 mois de salaires et de toucher des allocations chômage, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui".

Favoriser la mobilité

Le gouvernement entend également favoriser la mobilité... Pour cela, une agence de reconversion des personnels va être créée. Un fonds de transformation doté de 700 millions d'euros sur le quinquennat a déjà été acté. Il va être abondé de 50 millions d'euros supplémentaires.

"Aujourd'hui, dans la fonction publique d'Etat par exemple, 4,3% des agents changent d'employeur au cours d'une année, dont 3,7% au sein de l'Etat et 0,6% vers un autre versant de la fonction publique", soulignent les services du Premier ministre...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com