»
»
»
Consultation

Le 'Flex Office' gagne du terrain partout en Europe

Le 'Flex Office' gagne du terrain partout en Europe

Selon Savills et Workthere, le mouvement n'est pas prêt de s'arrêter...

Le 'Flex Office' gagne du terrain partout en Europe
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Selon Savills et Workthere (workthere.com), la vague des bureaux flexibles initiée dans les plus grandes métropoles européennes par le phénomène du co-working, est en train de gagner tout le continent.

Des capitales européennes plus petites que Paris ou Londres, à l'image de Dublin, Stockholm, Varsovie et des capitales régionales, situées dans des pays clés, telles que Hambourg, Francfort, Birmingham ou Lyon, vont connaître une demande croissante sur le marché du co-working...

Economie dynamique

Le "European Flexible Office Spotlight" indique ainsi que, même si Londres et Paris, qui ont des marchés de bureaux plus matures, continueront d'attirer une demande accrue en bureaux flexibles, celle-ci ne sera plus leur apanage... D'autres villes, qui bénéficient également d'une économie dynamique, ou attirent l'innovation et les talents, verront cette demande augmenter.

Eri Mitsostergiou, Directeur de la Recherche chez Savills, déclare : "Dans le cadre de notre étude, nous avons identifié les villes où la demande future devrait être la plus forte, sur la base d'un ensemble de critères liés à la croissance économique, à la création d'emplois, à l'innovation et aux fondamentaux du marché immobilier... Il n'est pas surprenant que Londres, Paris et Berlin figurent en tête du classement puisqu'elles attirent 80% des investissements en capital-risque du panel analysé. Cependant, il est intéressant de noter, que les capitales situées en dehors des trois principaux pays (France, Royaume-Uni et Allemagne), comme Amsterdam, Bruxelles, Dublin, Stockholm et Varsovie, ainsi que la deuxième ville d'Allemagne, Hambourg, et le centre financier de Francfort se classent toutes parmi les dix finalistes."

Stockholm en vue

Savills constate qu'un quart (24,8%) de la demande placée à Stockholm, ainsi qu'un cinquième à Bruxelles (22%) et dans le West End de Londres (21%) ont été effectuées par des opérateurs de co-working.

Viennent ensuite le Quartier Central des Affaires de Paris (14,8%), Varsovie (12,9%), Londres (12%) et Dublin (11%).

Eri Mitsostergiou poursuit : "L'année dernière, la demande placée des opérateurs de co-working a augmenté de 20% d'une année sur l'autre, pour atteindre près de 830.000 m(2) dans les 20 principales villes européennes que nous suivons. Cela correspond à 9,9% de la demande placée totale, alors que ce pourcentage était inférieur à 3%, il y a trois ans à peine... La demande placée par des opérateurs de co-working ne cesse de croître, c'est dans les capitales régionales que la disponibilité est la plus élevée, et donc, où l'on peut s'attendre à voir la plus grande croissance."

Avenir radieux

Cal Lee, fondateur de Workthere, souligne : "En ce qui concerne l'avenir, nous nous attendons à ce que la popularité du secteur des bureaux flexibles s'intensifie... Nous pensons que les villes, dont l'économie est dynamisée par l'innovation et l'attraction de talents, peuvent voir la demande de bureaux flexibles augmenter jusqu'à 15% du total de la demande de bureaux à moyen terme, et à long terme, elle pourrait atteindre 20-25%, en particulier dans un contexte de croissance économique et de fort investissement des entreprises."

"Au cours des deux prochaines années, nous anticipons une croissance continue en bureaux flexibles sur des marchés plus petits mais demeurant dynamiques comme Dublin, Madrid, Barcelone, Bucarest ou Lisbonne, où la demande en bureaux flexibles reste, pour l'instant, inférieure à 15% du total de la demande de bureaux."

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com