»
»
»
Consultation

Le Crédit Agricole confirme les suppressions de postes

Le Crédit Agricole confirme les suppressions de postes

L'application des mesures du plan d'adaptation du #Crédit Agricole| va avoir pour conséquence des suppressions de postes concentrées dans deux métiers

Le Crédit Agricole confirme les suppressions de postes
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'application des mesures du plan d'adaptation du Crédit Agricole va avoir pour conséquence des suppressions de postes concentrées dans deux métiers, la BFI et le crédit à la consommation, en France et à l'International, dans le respect des procédures sociales en vigueur dans les différents pays concernés, pour la BFI, environ 550 en France et environ 1.200 à l'International ; pour le crédit à la consommation, environ 300 en France et environ 300 à l'International.

L'impact du plan d'adaptation sur le résultat net part du groupe de Crédit Agricole S.A. sera d'environ -500 ME, correspondant au provisionnement de l'intégralité des mesures d'ajustement de postes et à l'impact des cessions de portefeuilles en produit net bancaire et en coût du risque.

Il y a aura d'autres effets non récurrents sur le résultat net part du groupe de Crédit Agricole S.A. sans impact ni en cash ni en ratio Bâle 3 liés à la forte dégradation de l'environnement, de l'ordre de -1.234 ME avec une dépréciation de la valeur de certaines participations minoritaires mises en équivalence et une dépréciation technique des écarts d'acquisition sur certaines filiales à l'International.

Dans les conditions actuelles, le résultat du Groupe Crédit Agricole sera positif, malgré un résultat consolidé de Crédit Agricole S.A. négatif, du fait des impacts et dépréciations annoncés et des conditions dégradées au T4 2011. Le Conseil d'administration proposera à l'Assemblée générale de ne pas verser de dividende.

Rappelons que le Crédit Agricole avait annoncé le 28 septembre dernier une réduction structurelle de 50 MdsE de ses besoins de financement entre juin 2011 et décembre 2012. Au 31 octobre 2011, 9 MdsE étaient déjà réalisés.

Après un point bas à 103 MdsE au 30 septembre 2011, les réserves se reconstituent et atteignent déjà 118 MdsE au 28 novembre 2011.

Le nouveau modèle pour la banque de financement et d'investissement du Crédit Agricole est conforme avec l'objectif de réduction de ses besoins de financement de 15 à 18 ME dont 9 ME à fin 2011 et 75% en dollar.

Trois leviers d'adaptation ont été définis par la direction, un recentrage vers les grands clients, un recentrage géographique, avec la fermeture de 21 payset la sortie de certaines activités.

La banque de financement et d'investissement va réduire son bilan, adapter sa base de coûts à la réduction de son bilan et adapter son modèle pour générer du revenu dans un environnement contraint. La publication, le 8 décembre, des résultats des stress tests par l'EBA confirme que le groupe Crédit Agricole n'a pas besoin de fonds propres supplémentaires à horizon juin 2012. Le groupe Crédit Agricole devrait afficher un ratio Common Equity Tier 1 de 10% à la fin 2013 en faisant appel à ses forces propres, conclut le groupe bancaire.

©2011-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com