»
»
»
Consultation

Le cinéma français comptabilise plus de 200 millions d'entrées pour la cinquième année consécutive !

Le cinéma français comptabilise plus de 200 millions d'entrées pour la cinquième année consécutive !

Les productions hexagonales représentaient plus de 40% des films proposés en 2018...

Le cinéma français comptabilise plus de 200 millions d'entrées pour la cinquième année consécutive !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le cinéma se porte bien en France, néanmoins, le chiffre d'affaires de la vidéo dématérialisée est en train de grappiller du terrain à l'image d'une plateforme comme Netflix... Les salles obscures ont ainsi à l'arrivée, selon le CNC (Centre National du Cinéma), perdu 4% de spectateurs en 2018 par rapport à 2017.

Les productions hexagonales se portent bien...

C'est la cinquième année consécutive que le cinéma français comptabilise plus de 200 millions d'entrées sur 12 mois. Au total, plus de deux tiers des Français sont allés voir un film l'année dernière dans une des 6.000 salles de l'Hexagone...

Sur l'ensemble des films diffusés sur le territoire, près de 40% étaient Français, contre 25% pour le cinéma national dans les autres pays. Un peu plus de 45% des productions étaient en revanche américaines et 13% européennes...

"Les Tuches" et Dany Boon toujours au sommet

Les longs-métrages français ont globalement bien fonctionné avec quelques locomotives : En 2018, onze films ont ainsi dépassé le million d'entrées ! Parmi eux, trois ont même atteint la barre des quatre millions. Il s'agit des "Tuches 3", du film de Dany Boon, "la Ch'tite Famille", et de la comédie de Gilles Lellouche, "Le Grand Bain".

Côté "blockbusters" américains, 27 films ont dépassé le million d'entrées en France... On retrouve notamment le film d'animation, "Les indestructibles 2", en tête du box-office français sur l'année avec plus de 5 millions d'entrées, ou encore "Avengers : Infinity War" et "Bohemian Rhapsody".

La VOD prend le large !

Enfin une chose est certaine, les Français se tournent de plus en plus vers les services de vidéo à la demande... Le marché a ainsi presque quadruplé en deux ans. Le CNC note d'ailleurs que le chiffre d'affaires de la vidéo dématérialisée dépasse désormais celui de la vidéo physique (60% contre 40%).

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com