»
»
»
Consultation

La SNCF va mieux payer les nouveaux embauchés

La SNCF va mieux payer les nouveaux embauchés

Dans un entretien aux 'Echos', le patron de la compagnie ferroviaire dessine les contours d'un nouveau "pacte social" après la réforme adoptée en juin dernier...

La SNCF va mieux payer les nouveaux embauchés
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Alors que les cadres de la SNCF sont réunis en séminaire depuis hier au Stade de France, Guillaume Pepy, le patron de la SNCF dévoile les nouvelles orientations du groupe issues de la réforme ferroviaire dans un entretien accordé aux Echos...

"Pacte social"

Le PDG évoque un nouveau "pacte social", "il ne peut y avoir de SNCF à deux vitesses, avec les statutaires, d'un côté, et les nouveaux salariés, de l'autre", explique-t-il... Guillaume Pepy annonce que les nouveaux embauchés seront payés plus cher et que les "dispositions du statut vont bouger".

"L'automaticité de la progression professionnelle ne disparaîtra pas, mais elle devra être renégociée avec les partenaires sociaux, afin que les salariés d'aujourd'hui comme ceux de demain soient traités avec équité", précise le patron.

Les salariés sous statut devront donc faire des efforts, mais Guillaume Pepy garantit un dispositif "motivant et attractif pour tous". Il assure également que l'emploi, le droit syndical ou encore le régime de retraite seront préservés...

Mutations de l'emploi

Au sein de la compagnie ferroviaire, d'importants changements sont à prévoir : "10 à 15% des 140.000 postes actuels vont disparaître du fait de la digitalisation" d'ici 2026 et 35% des postes vont voir leur "contenu changer radicalement" !

Le PDG du groupe public indique qu'un milliard d'euros sera ainsi alloué à un programme de développement des compétences...

Arrivée de la concurrence

Guillaume Pepy garde en ligne de mire le 1er janvier 2020, date qui marque l'entrée en vigueur de la réforme et l'ouverture à la concurrence. Pour y faire face, il met en avant la "promesse" faite aux clients : "plus de trains et des transports de meilleure qualité". L'offre low-cost Ouigo doit gagner "13 millions de clients supplémentaires entre 2018 et 2020".

Les transports de proximité sont aussi un enjeu de taille pour la compagnie ferroviaire... "Dans les TER, grâce à des efforts marketing et à une meilleure segmentation de l'offre, nous avons déjà réussi à accroître de 5% le trafic en 18 mois, et notre prévision repose sur 30% de voyageurs en plus d'ici à 2025."

Pour favoriser l'usage des transports en commun, la SNCF va également lancer une application sur smartphone combinant différents moyens de transport d'adresse à adresse...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com