»
»
»
Consultation

La SNCF et la RATP vont verser une prime exceptionnelle à leurs salariés

La SNCF et la RATP vont verser une prime exceptionnelle à leurs salariés

Près de 100.000 salariés de la SNCF devraient profiter de cette annonce. Il s'agit d'un "effort très important", selon Guillaume Pépy, avec une dépense de 30 millions d'euros sur l'année 2018...

La SNCF et la RATP vont verser une prime exceptionnelle à leurs salariés
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La SNCF, comme d'autres grandes entreprises françaises, va prendre part à l'effort en faveur du pouvoir d'achat, en plein mouvement des "Gilets jaunes.

"On va jouer le jeu de cette mobilisation nationale (...), puisque dès le bulletin de paie de décembre, c'est-à-dire dans 8 jours, les salariés les plus modestes vont recevoir une prime de fin d'année supplémentaire", a affirmé lundi le président de la société au micro de Radio Classique.

Cette prime s'élèvera à "400 euros pour tous les salariés qui touchent jusqu'à 1,5 fois le smic", a détaillé Guillaume Pépy. Ceux payés entre 1,5 et 2 smic recevront 200 euros. La prime sera "défiscalisée", comme l'a indiqué en fin de semaine dernière l'exécutif, et la mesure devrait coûter "30 millions d'euros pour l'année 2018" à l'entreprise.

"C'est rendu possible par le fait que la SNCF, malgré la grève (qui a coûté près de 800 millions d'euros au printemps, Ndlr), sera dans le vert en 2018 et donc nous nous engageons en faveur du pouvoir d'achat", a-t-il poursuivi...

Près de 100.000 salariés de la SNCF devraient profiter de cette annonce. Il s'agit d'un "effort très important", selon Guillaume Pépy, avec une dépense de 30 millions d'euros sur l'année 2018.

La RATP aussi

Plus de 30.500 salariés de la RATP, touchant un salaire annuel brut inférieur à deux smic, sont également concernés...

La prime exceptionnelle s'élèvera à 400 euros pour ceux touchant un salaire annuel inférieur à 1,5 smic (soit 26 644,66 euros bruts hors primes) et à 200 euros pour ceux percevant un salaire annuel compris entre 1,5 et 2 Smic (35 526,48 euros bruts hors primes).

Une prime défiscalisée

Vendredi, le Premier ministre a précisé que la défiscalisation de la primer exceptionnelle s'appliquera "aux salariés qui touchent moins de 3.600 euros nets par mois". Il a aussi indiqué que le dispositif serait ouvert du "11 décembre au 31 mars" 2019, en fonction de la trésorerie disponible des entreprises.

Plusieurs grands groupes ont déjà annoncé qu'ils verseraient cette prime exceptionnelle, parmi lesquels Total, Iliad, Altice, Orange, Kering, LVMH, Michelin et Publicis. Les modalités varient d'une entreprise à l'autre : chez Michelin, le bonus annoncé sera de 250 à 700 euros et serait destiné à tous ses salariés touchant moins de 34.000 euros annuels.

Chez Total, la prime est annoncée à 1.500 euros et sera versée à tous les salariés du groupe pétrolier en France...

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com