Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

La SNCF dément des suppressions de dessertes TGV

La SNCF dément des suppressions de dessertes TGV

La compagnie ferroviaire devrait pourtant revoir son offre en 2010, alors que la branche "grandes lignes" connaît de grosses difficultés financières.

La SNCF dément des suppressions de dessertes TGV
Crédit photo © Michaela Rehle

(Boursier.com) — La SNCF dément un "plan de suppression de dessertes" sur ses liaisons TGV, alors que le quotidien 'Les Echos' évoquait ce matin en "une" le fait que l'opérateur est "condamné à couper dans son réseau TGV", du fait de la crise et de la hausse des droits de passage. Paris / Arras, Nantes / Strasbourg et Lille / Strasbourg seraient ainsi dans le collimateur.

Dans un communiqué diffusé ce matin, la SNCF indique qu'elle réunit mercredi prochain son Conseil d'Administration pour "examiner son projet de budget pour 2010", qui "intègre, comme chaque année, des créations et des suppressions de dessertes TGV". Globalement, l'offre TGV augmentera de l'ordre de 1% en 2010 sur un total de 800 TGV en moyenne qui circulent chaque jour.

L'opérateur ferroviaire reconnaît cependant que dans le cadre des réflexions en cours sur le modèle économique des TGV à plus long terme, "des travaux plus poussés d'évolution de l'offre TGV sont engagés", et s'appuient sur les besoins en transport et le bilan économique des dessertes, en prenant également en compte la création de nouvelles dessertes avec la mise en oeuvre du TGV Rhin-Rhône.

©2010-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !