Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

La Russie précise son embargo sur les produits alimentaires occidentaux

La Russie précise son embargo sur les produits alimentaires occidentaux

Fruits, légumes, viandes, poissons, lait et produits laitiers en provenance des Etats-Unis, de l'Union européenne, d'Australie, du Canada et de Norvège vont être interdits à l'importation.

La Russie précise son embargo sur les produits alimentaires occidentaux
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La Commission européenne va examiner la décision d'embargo de la Russie sur une série de produits agricole et alimentaires, a déclaré un porte parole. "Nous nous réservons le droit de prendre une mesure appropriée", a précisé Frédéric Vincent devant la presse...

Les fruits, légumes, viandes, poissons, lait et produits laitiers en provenance des Etats-Unis, de l'Union européenne, de l'Australie, du Canada et de la Norvège vont être interdits à l'importation par le Kremlin, qui brandissait depuis plusieurs jours la menace de sanctions contre ses opposants dans le conflit l'opposant à Kiev. Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a fait cette annonce jeudi, précisant que mesure est applicable à partir de dès maintenant et pour une durée d'un an.

Plus de transit pour les vols des compagnies ukrainiennes

Dmitri Medvedev a précisé que les avions des compagnies aériennes ukrainiennes ne seraient plus autorisés à transiter par la Russie. Le gouvernement russe étudie une disposition similaire pour les vols des compagnies aériennes américaines et européennes à destination de l'Asie et du Pacifique.

Des conséquences lourdes ?

Le Kremlin entend ainsi pénaliser les économies de ses opposants dans le conflit opposant la Russie à l'Ukraine. L'interdiction de certains produits pourrait avoir de lourdes conséquences sur un pays qui importe 40% de sa nourriture, selon les données du 'Financial Times'. Elle est aussi de nature à renforcer une inflation déjà élevée (7,9% au premier semestre). Il est également évident que la disparition d'un tel client aura d'importantes conséquences sur les exportateurs agricoles occidentaux.

©2014-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !