»
»
»
Consultation

La répression des fraudes alerte sur les jouets achetés sur internet

La répression des fraudes alerte sur les jouets achetés sur internet

Des tests réalisés par la DGCCRF sur quelque 70 jouets fabriqués hors d'Europe et vendus sur les grandes plateformes de e-commerce sont très inquiétants...

La répression des fraudes alerte sur les jouets achetés sur internet
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Attention aux cadeaux dangereux du Père Noël ! La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) publie comme chaque année son enquête sur les jouets dangereux... Sur près de 10.600 actions de contrôle menés en 2017, tous établissements confondus, le taux d'anomalie relevé est de 11,5% !

"Les enquêteurs de la DGCCRF ont prélevé 722 jouets qui ont ensuite été analysés par le Service commun des laboratoires (Laboratoires de Lille et de Marseille)", peut-on lire dans un communiqué. Au total, 13,3% de ces jouets ont été déclarés non-conformes et dangereux...

Petits éléments

La principale cause demeure l'ingestion des petits éléments dans les peluches et autres poupées destinés aux enfants de moins de trois ans.

Le manque de stabilité des jouets porteurs, et les "risques chimiques liés à la présence de substances cancérigènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction et les lésions oculaires" sont les problèmes les plus souvent rencontrés...

Les géants du e-commerce pointés du doigt

Cette année, les services de la répression des fraudes sont allés plus loin dans leurs investigations et ont acheté des guirlandes électriques et des jouets auprès des sept plus grands acteurs du marché en ligne : les Français Cdiscount et Fnac.com, les Américains Amazon, eBay et Wish, le Chinois AliExpress ainsi que le Japonais Rakuten-Priceminister.

Et le bilan, dévoilé par 'Le Parisien', est très mauvais... Sur les 69 produits commandés, les tests ont révélé que 74% présentaient des anomalies (35% étaient non conformes et 39% présentaient un danger).

'Le Parisien' cite pêle-mêle une peluche de chien dont le rembourrage crée un risque d'ingestion et d'étouffement, un costume de sorcière très inflammable, ou une guirlande de Noël pouvant provoquer un choc électrique et un départ de feu...

Manquements

Concernant les jouets, la DGCCRF note que les manquements en matière d'informations de sécurité les plus couramment rencontrés l'absence du marquage CE, l'absence d'avertissements réglementaires, l'usage abusif du logo de restriction d'âge et l'absence de mode d'emploi en langue française...

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com