Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

La Poste : la distribution du courrier réduite à 3 jours par semaine

La Poste : la distribution du courrier réduite à 3 jours par semaine

Le temps de travail des facteurs passe à 4 jours travaillés cette semaine, puis à 3 jours, à partir du lundi 30 mars.

La Poste : la distribution du courrier réduite à 3 jours par semaine
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La Poste n'est désormais plus en mesure d'assurer ses tournées habituelles... Alors que les syndicats dénonçaient des mesures insuffisantes pour protéger la santé des agents face à la pandémie de coronavirus, le groupe public a annoncé se recentrer sur des "missions essentielles" et décidé de réduire progressivement les tournées des facteurs, qui sont habituellement de 6 jours sur 7.

"L'organisation se fera sur la base de 4 jours travaillés cette semaine puis de 3 jours de travail par semaine à partir du lundi 30 mars pour à la fois respecter les recommandations de la médecine du travail et maintenir l'organisation des tournées", a indiqué la direction. A partir de lundi prochain, il n'y aura plus de distribution de courrier et de colis les lundi, mardi et samedi.

Les prises de services décalées des équipes mises en place la semaine dernière seront maintenues pour réduire le nombre de personnes présentes simultanément, "selon le principe de ne jamais avoir plus de 50% des effectifs habituels présents en même temps sur un site", a-t-elle précisé...

Pas d'impact sur la rémunération

Cette réduction progressive du temps de travail de chaque agent courrier/colis se fera sans impact sur la rémunération, a précisé La Poste. Ses services quotidiens de proximité, tels que le portage de repas ou de médicaments aux personnes âgées, sont toutefois maintenus.

Concernant les 1.600 bureaux de poste qui restent ouverts, avec une rotation des agents, la priorité sera donnée au retrait d'espèces au guichet et aux automates, au dépôt d'espèces sur automates, aux dépôts de chèque sur automates et urnes, et à la remise de fonds commandés par la Direction générale des Finances publiques.

Des "moyens élémentaires" insuffisants

"Cette adaptation se fait en concertation permanente avec les autorités sanitaires, la médecine du travail et les organisations syndicales", a expliqué La Poste, alors que de nombreux postiers avaient alerté sur leurs conditions de travail face au coronavirus. La semaine dernière, plusieurs syndicats avaient réclamé une "discussion au sujet des missions que devrait assurer prioritairement le groupe La Poste".

Dans un courrier adressé au ministre de l'Economie et au patron du groupe Philippe Wahl, la CGT, la CFDT, SUD, la CFE-CGC, la CFTC et l'Unsa ont évoqué des "moyens élémentaires" pour faire face à l'épidémie et limiter sa propagation qui "font défaut : gel hydroalcoolique, dispositif de séchage papier à usage unique, matériel de désinfection, masques...".

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !