Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

La période des soldes d'hiver joue les prolongations

La période des soldes d'hiver joue les prolongations

Bercy a répondu favorablement à la demande des fédérations de commerce...

La période des soldes d'hiver joue les prolongations
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les soldes d'hiver en France, qui devaient se terminer le 16 février, sont prolongés pour une période de 14 jours, a annoncé le ministre délégué chargé des Petites et moyennes entreprises, Alain Griset. "Après concertation et pour permettre à nos commerçants d'écouler leurs stocks dans les meilleures conditions, nous prolongeons de 14 jours la durée des soldes d'hiver", a déclaré Alain Griset sur son compte Twitter.

Pour rappel, les soldes d'hiver, initialement prévus pour le 6 janvier 2021, n'avaient finalement débuté que le 20 janvier... Ce report devait laisser aux commerces, qui ont été contraints de fermer leurs portes en novembre en raison du reconfinement, un peu plus de temps après la réouverture pour qu'ils puissent vendre leurs produits au prix normal avant de les proposer à un prix réduit...

Décision imminente

Ce prolongement était réclamé par de nombreux commerçants... Le mois de janvier n'a pas été bon en termes d'activité, avec notamment une chute des ventes de 17% dans le secteur de l'habillement, les craintes sur la situation sanitaire ayant pesé sur les ventes. A noter également que les grands centres commerciaux ont été contraints de fermer à la fin du mois de janvier.

"Si toutes les enseignes ne sont pas demandeuses d'une prolongation des soldes, celles qui le sont en ont vraiment besoin", expliquait au 'Figaro' Yohann Petiot, le délégué général de l'Alliance du commerce (qui regroupe de grandes enseignes de l'habillement), en amont de cette décision.

Vers une concertation sur le "bien-fondé du mécanisme des soldes"

Début février, Alain Griset avait par ailleurs indiqué sur 'BFM Business' que le bilan des soldes en janvier était mitigé. Le résultat a été "plus que moyen", avait reconnu le ministre délégué en charge des PME.

"On voit bien qu'à côté des soldes, il y a les ventes privées", qui proposent toute l'année des produits à prix cassé, avait-il souligné. "En réalité, on peut se poser la question du bien-fondé du mécanisme des soldes tel qu'il existe", avait-t-il ajouté, précisant que le conseil économique et social remettra un rapport sur le commerce, et notamment sur les soldes...

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !