Proposé par

La pénurie des semi-conducteurs appelée à durer ?

La pénurie des semi-conducteurs appelée à durer ?

Une pénurie sévit actuellement sur le marché, immobilisant bon nombre d'entreprises qui ne peuvent plus produire certains composants essentiels au fonctionnement de notre univers connecté...

La pénurie des semi-conducteurs appelée à durer ?
Crédit photo © iStock.com/NatalyaBurova

(Boursier.com) — Des smartphones comme l'iPhone 12 aux voitures du constructeur Renault, en passant par les consoles de jeux vidéo telles que la PS5 de Sony, plusieurs produits ont connu des retards de production en raison du manque de puces électroniques... Si les fabricants de semi-conducteurs continuent assidûment à produire des composants, la demande d'appareils électroniques qui en intègrent atteint de nouveaux sommets et a déjà largement dépassé l'offre mondiale de puces. Les tensions diplomatiques et commerciales entre les Etats-Unis et la Chine et la pandémie de Covid-19 ont joué un rôle majeur dans l'apparition de ce déséquilibre...

Au cours des derniers mois, les entreprises ont renvoyé des millions d'employés dans le monde chez eux pour télétravailler, faisant flamber les ventes de PC et de smartphones. Une véritable accélération de l'histoire s'est ainsi produite sous nos yeux avec la mise en place de nouvelles façons de travailler en ligne, mais aussi d'étudier et de communiquer grâce à la vidéoconférence et à d'autres technologies collaboratives. Dans le même temps, des millions de personnes ont découvert de nouvelles formes de divertissement et de jeux pendant les mois de confinement...

En outre, l'évolution récente des cryptomonnaies a alimenté la hausse de la consommation de semi-conducteurs, en utilisant abondamment les ressources informatiques au quatre coin de la planète. Les "mineurs", à la source des crypto-monnaies, ont besoin d'acheter une grande quantité de cartes graphiques pour faire tourner leurs algorithmes. Une demande qui va également augmenter en raison des nouveaux usages attendus en forte croissance avec la reprise de l'activité "post-Covid" : les technologies sans contact, les drones de livraison ou encore la 5G...

A noter aussi qu'en 2020, les confinements généralisés, les fermetures temporaires d'usine, les annulations de commandes et les restrictions de déplacement ont entravé la production et l'acheminement des semi-conducteurs...

Encore deux ans ?

Les entreprises qui avaient bénéficié de la forte demande pour les téléphones, les ordinateurs portables et les appareils électroniques pendant la pandémie ont été rattrapées par cette pénurie... Samsung, Apple, ou HP, qui avaient pourtant été servis en priorité au départ par les fabricants de puces, connaissent finalement des difficultés.

Mais l'automobile semble être la victime la plus visible avec, par exemple, une production bloquée dans une usine française de Stellantis et ralentie sur des sites de Volkswagen, General Motors et Ford aux Etats-Unis. Dans ce secteur, la pénurie devrait "réduire le volume de production d'environ 2% cette année", estime dans une note Matthias Heck, analyste chez Moody's.

Certains économistes tablent sur des difficultés d'approvisionnement jusqu'à la fin de l'année 2021. D'autres experts ainsi que la majorité des fabricants de semi-conducteurs se montrent moins optimistes, s'accordant à dire que la pénurie mondiale aura encore des impacts jusqu'en 2023. Selon le responsable des achats du constructeur allemand Volkswagen, la pénurie pourrait "durer jusqu'à deux ans".

Carlos Tavares, directeur général de Stellantis, a expliqué face à la presse automobile américaine à Détroit aux Etats-Unis s'attendre à ce que les perturbations de production se poursuivent en 2022. Lors d'une conférence téléphonique avec des analystes en juillet 2021, le patron de Tesla, Elon Musk, estimait que la situation restait "assez sérieuse" et qu'il était encore "compliqué de dire combien de temps cela va durer, car on ne peut rien y faire nous-mêmes".

La pénurie restera "extrêmement tendue" jusqu'à fin 2021

De son côté, Jean-Marc Chéry, patron de STMicroelectronics, a déclaré sur la chaîne de télévision 'BFM Business' que la pénurie resterait "extrêmement tendue" jusqu'à fin 2021 pour un retour à la normale pas avant fin 2022...

Les grands fabricants ont multiplié les annonces d'investissements pour renforcer leurs capacités de production. En mars 2021, Intel a annoncé un plan de 20 Milliards de dollars pour construire deux nouvelles usines dans l'Arizona. Son PDG Pat Gelsinger avait alors expliqué que la production dans ces nouvelles fonderies devrait démarrer dans les six à neuf mois et répondre aux pénuries dans les usines automobiles américaines. Le premier sous-traitant dans la fabrication de puces électroniques TSMC a expliqué de son côté à ses clients qu'il comptait investir 100 Milliards de dollars sur trois ans dans ses unités de production...

Face à une demande sans précédent de semi-conducteurs, les fabricants de puces augmentent par ailleurs leurs prix, entraînant des revenus exceptionnels pour tout le secteur. Fin juillet 2021, AMD notamment, qui propose des processeurs et des puces destinés notamment aux ordinateurs, aux serveurs, aux stations de travail, aux téléphones et aux consoles de jeux, a publié des chiffres trimestriels records, avec un chiffre d'affaires en hausse de 99% à 3,85 Milliards de dollars. STMicroelectronics, fournisseur de puces clé pour les constructeurs automobiles, a déclaré de son côté que le profit de son unité dédiée à l'automobile avait bondi de 280% au premier trimestre 2021.

_________________________________________________________________________________

Votre capital est à risque.

Cette communication est proposée à titre informatif et pédagogique uniquement et ne doit pas être considérée comme contenant des conseils d'investissement, des recommandations personnelles, une offre ou une sollicitation pour l'achat ou la vente d'instruments financiers. Ce document a été élaboré sans aucune considération à l'égard de quelconque objectif d'investissement ou situation financière du destinataire. Toute référence aux performances passées ou futures d'un instrument financier n'est pas, et ne devrait pas être considérée comme un indicateur fiable des résultats futurs. eToro n'accorde aucune garantie et n'assume aucune responsabilité concernant la précision ou l'exhaustivité de cette publication.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Dossier

Dossier spécial "Les semi-conducteurs"

Dossier spécial "Les semi-conducteurs"

Les semi-conducteurs, ces puces électroniques presque invisibles sans lesquelles il serait impossible de faire circuler des informations dans les machines, sont nichés dans une multitude d’objets du quotidien. L’an dernier, plus de 1.000 milliards de puces ont été vendues dans le monde entier.

Sommaire