»
»
»
Consultation

La journée de solidarité a rapporté 18,6 milliards d'euros depuis 2004

La journée de solidarité a rapporté 18,6 milliards d'euros depuis 2004

Elle avait été instaurée dans la foulée de la canicule de 2003...

La journée de solidarité a rapporté 18,6 milliards d'euros depuis 2004
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le lundi de Pentecôte, jour férié ou jour travaillé ? La question se pose toujours sept ans après l'instauration de la journée nationale de solidarité. Instaurée en 2004 par Jean-Pierre Raffarin, au lendemain de la canicule de 2003, le lundi de Pentecôte était devenu un jour travaillé pour financer la prise en charge des personnes âgées et handicapées.

Mais dans les faits, la loi a été appliquée de manière très inégale. Tout en maintenant le principe d'une journée de solidarité, la loi Léonetti du 16 avril 2008 a donc modifié le texte initial, donnant entière liberté aux entreprises et syndicats pour fixer les modalités d'application "les plus adaptées aux besoins de l'entreprise" (travail d'un jour férié autre que le 1er mai, suppression d'une RTT...).

En contrepartie de cette journée travaillée mais non payée librement choisie, les employeurs -publics et privés - versent une contribution de 0,3% de la masse salariale. D'après les chiffres du ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale, le produit de la contribution de solidarité pour l'autonomie (CSA) s'est élevé à 2,24 milliards d'euros en 2010. Depuis 2004, elle a rapporté 18,6 milliards d'euros depuis 2004, selon la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA).

Sur son blog, la ministre déléguée aux Personnes âgées et à l'Autonomie, Michèle Delaunay, assure aux Français que "le fruit de leur journée supplémentaire de travail va bien aux âgés et aux handicapés". Elle précise que l'extension cette année de cette journée aux retraités imposables, sous la  forme d'une contribution additionnelle de solidarité (CASA) d'un taux de 0,3% de leur revenu annuel (la proportion d'une journée de travail) "contribuera dès 2014 au financement de la loi sur le vieillissement et l'autonomie que j'ai mission de préparer pour fin 2013".

©2013-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com