»
»
»
Consultation

La France échappe à une dégradation de Moody's...

La France échappe à une dégradation de Moody's...

"La reconnaissance de la stratégie économique du gouvernement", estime Moscovici

La France échappe à une dégradation de Moody's...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La nouvelle était très attendue des marchés financiers... Finalement, l'agence de notation Moody's a opté pour le statu quo en confirmant la notation souveraine de la France à 'Aa1', perspective 'négative'. Si cette décision évite au pays un renchérissement de ses taux d'emprunt sur les marchés, le commentaire est de Moody's se veut sévère et pointe les risques des orientations économiques de la France... L'agence affiche ouvertement son scepticisme quant au succès des réformes prévues par François Hollande.

'Aa1' confirmé...

Moody's Investor Service a ainsi confirmé la notation de la dette long terme française à 'Aa1', soit le second meilleur niveau dans l'échelle de l'agence américaine derrière le 'Aaa'. Cette décision est assortie d'une perspective 'négative', que Moody's justifie en soulignant "la perte continue de compétitivité de l'économie française". Selon l'agence de notation américaine, elle risque d'affecter les perspectives de croissance à long terme de la France. Moody's y voit donc un risque de détérioration de la puissance financière du pays. Le ratio dette/PIB est ainsi tombé de 90,2% en 2012 à 93,6% en 2013. L'agence américaine anticipe une dégradation de situation à 95% à la fin 2014.

Risque sur les objectifs budgétaires

Moody's opte pour le statu quo, car malgré les nouvelles orientations données par François Hollande pour doper la compétitivité, certaines "rigidités persistent sur le marché du travail". Moody's rappelle également les tensions sociales et politiques auxquelles le gouvernement est confronté. Par ailleurs, la flexibilité fiscale française est limitée. Dans le contexte de défis politiques et économiques qui sont les siens, la France risque, selon Moody's de manquer ses objectifs de discipline budgétaire.

Qualité de signature de la France confirmée !

Cette perspective 'négative' signifie que Moody's n'exclut pas d'abaisser la notation de la France à moyen terme. Le Gouvernement exprime cependant son satisfecit par la voix de Pierre Moscovici : "La France garde donc la 2e meilleure note sur une échelle qui en compte plus de 20... La qualité de la signature de la France est ainsi confirmée, comme le montrent les taux historiquement bas enregistrés en 2013 et les conditions de financement très avantageuses en ce début d'année".

"Redonner à la France toute sa force économique"

Pierre Moscovici a saisi l'occasion pour réitérer les orientations économiques choisies par la France, prenant même le contre-pied de l'analyse de Moody's : "La notation élevée auprès des différentes agences de notation témoigne des nombreux atouts de notre économie et de la reconnaissance de la stratégie économique du gouvernement. L'accélération de cette stratégie, dans le cadre du Pacte de Responsabilité annoncé par le Président de la République, permettra de redonner à la France toute sa force économique". Le Ministre de l'Economie et des Finances conclut  en réaffirmant "la détermination totale du gouvernement à poursuivre le redressement du pays, de ses comptes, de sa compétitivité, de sa croissance pour renouer durablement avec les créations d'emplois".

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com