La France, au 25e rang, maintient sa position au classement de l'Indice Mondial des Retraites de Natixis IM

La France, au 25e rang, maintient sa position au classement de l'Indice Mondial des Retraites de Natixis IM

La France obtient un score global légèrement inférieur à celui de l'année dernière, en raison de résultats plus faibles dans les catégories "santé" (où elle remonte de la 5e à la 4e place) et "qualité de vie" (où elle conserve la 14e place).

La France, au 25e rang, maintient sa position au classement de l'Indice Mondial des Retraites de Natixis IM
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La France perd trois places et se retrouve au 25e rang de l'Indice Mondial des Retraites 2020 (Global Retirement Index), publié aujourd'hui par Natixis Investment Managers. Cet indice, créé en 2013, attribue aux 44 pays étudiés une note globale en matière de pérennité des systèmes de retraites, sur la base de 19 facteurs (*) ayant un impact sur la vie des retraités. L'indice prend en compte de nombreux critères, tels que la santé, le financement des retraites, la qualité de vie des retraités et le bien-être matériel.

La France obtient un score global légèrement inférieur à celui de l'année dernière, en raison de résultats plus faibles dans les catégories "santé" (où elle remonte de la 5e à la 4e place) et "qualité de vie" (où elle conserve la 14e place).

Impactés par la Covid-19, les indicateurs "santé", "qualité de vie" et "emploi" sont en baisse

La France a une notation plus faible pour la catégorie "santé" en raison d'une baisse de note pour l'indicateur "espérance de vie". Si l'on regarde l'impact de la pandémie du coronavirus, la France a enregistré un taux de mortalité de 168 personnes pour 100.000 habitants. En revanche, le pays présente le score le plus élevé de l'Indice pour l'indicateur "assurance des dépenses de santé".

La France obtient également des résultats plus faibles dans la catégorie "qualité de vie". La baisse est due à une chute de note pour l'indicateur "bonheur". Malgré cela, le pays se hisse à la cinquième place pour l'indicateur "biodiversité" et à la huitième place pour l'indicateur "facteurs environnementaux".

Le résultat de la France est équivalent à celui de l'année passée dans la catégorie "bien-être matériel " (29e). La baisse de notation de l'indicateur "emploi" (la France ayant chuté à la 37ème place, notamment en raison du chômage partiel observé pendant la pandémie) est compensée par des résultats plus élevés pour les indicateurs "égalité des revenus" et "revenu par habitant". La France a le septième score le plus faible pour l'indicateur "emploi" parmi tous les pays de l'Indice...

La retraite reste une source d'inquiétude en France

Les risques présentés par l'inflation, ainsi que les défis financiers liés à la relance économique ont été exacerbés par la pandémie. Face à la crise sanitaire, 34,5% des Français interrogés* ont pris la résolution de faire plus attention à leurs dépenses. Après un an de crise économique et à l'aube de la reprise, 37,5% des Français s'inquiètent de la lente relance économique et de l'impact sur leur retraite.

Les dépenses de soin de santé sont, elles aussi, source d'inquiétude à la sortie de la pandémie : près de 69,8% des Français ayant répondu au sondage estiment que les coûts de soins entraîneront des conséquences sur leur sécurité financière lorsqu'ils seront à la retraite. Quant à l'inflation, elle représente la plus grande peur de 70% des interrogés sur le long terme. Selon 53,8% des sondés, "il faudra un miracle pour pouvoir prendre sa retraite en toute sécurité".

"L'indice mondial des retraites de cette année met à nouveau l'accent sur les priorités et inquiétudes des Français en matière de retraite, notamment dans un contexte de crise sanitaire mondiale. " déclare Estelle Castres, Directrice de la distribution, France, Belux, Genève, Monaco et Israël, Natixis Investment Managers. Notre rôle, en tant que gestionnaire d'actifs est d'accompagner nos clients et de les aider à relever ce défi. Nous sommes à leurs cotés pour bâtir les solutions d'investissement qui répondent à leurs besoins précis et leur permettent de préparer au mieux leur retraite".

Une amélioration dans la catégorie "finances"

La France s'améliore dans la catégorie "finances" (41ème), par rapport à l'année 2020, avec des notes plus élevées pour les indicateurs "gouvernance" et "endettement public". Elle enregistre le score le plus bas de l'indicateur "pression fiscale", le septième score le plus bas pour celui de la "dépendance des personnes âgées" et le huitième score le plus bas sur l'indicateur "endettement public" parmi tous les pays inclus dans le classement.

L'Europe de l'Ouest domine une fois de plus l'Indice

Les pays d'Europe de l'Ouest continuent de dominer le top 10 de l'Indice cette année (7 pays sur 10), toujours grâce à de très bons résultats en matière de qualité de vie. Le trio de tête reste le même que l'année dernière, avec l'Islande en première place, suivie par la Suisse (2e) et la Norvège (3e). Les quatre autres pays européens sont l'Irlande (4e), les Pays-Bas (5e), l'Allemagne (8e), et le Danemark (9e) accompagnés de la Nouvelle-Zélande (6e), de l'Australie (7e) et du Canada (10e).

Les 10 premiers pays obtiennent de bons résultats dans l'ensemble des catégories, bien qu'aucun pays n'ait la particularité de se classer parmi les dix premiers pour les quatre catégories. Ils obtiennent tous, dans l'ensemble, de bons résultats dans les catégories "santé" et "qualité de vie", aucun d'entre eux n'étant classé plus bas que le 16e rang...

Méthodologie

L'indice Mondial des Retraites de Natixis Investment Managers examine les facteurs qui déterminent la sécurité de la retraite dans 44 pays principalement développés où la retraite est un problème social et économique urgent. Il a été compilé par Natixis Investment Managers avec le soutien de CoreData Research, une société de recherche financière basée au Royaume-Uni.

L'indice comprend les économies avancées du Fonds monétaire international (FMI), les membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et les pays BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine). Les chercheurs ont calculé un score moyen dans chaque catégorie et ont combiné les scores des catégories pour établir un classement général final des 44 nations étudiées. La recherche a été menée entre les mois de mars et juin 2021.

(*) Sondage réalisé entre les mois de mars et juin 2021, auprès d'un échantillon de 400 Français(es), âgé(e)s de 25 ans et plus, issu(e)s de toutes les catégories socio-professionnelles.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !