»
»
»
Consultation

La France attend la décision de Trump sur le nucléaire iranien avec inquiétude

La France attend la décision de Trump sur le nucléaire iranien avec inquiétude

Emmanuel Macron a plaidé en faveur de cet accord lors de son récent passage à Washington la semaine dernière, et c'est ce soir que Donald Trump va annoncer sa décision...

La France attend la décision de Trump sur le nucléaire iranien avec inquiétude
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — C'est ce soir à 20H00, heure de Paris, que le président américain, Donald Trump, doit annoncer si les Etats-Unis quittent on non l'accord sur le nucléaire iranien. Une décision qui pourrait avoir d'importantes répercussions sur les relations diplomatiques internationales...

Une décision cruciale

Donald Trump osera-t-il sortir de l'accord sur le nucléaire iranien signé avec Washington en 2015 ? Un scénario qui selon les propos d'Emmanuel Macron dans un journal allemand, "pourrait mener à une guerre"... Le président de la République face à la rigidité de Trump sur la question avait proposé de négocier un nouveau deal plus global à l'occasion de sa visite à Washington avec Téhéran, scénario que les responsables iraniens ont exclu avant même une réponse américaine...

"Remords historiques"

"Si Washington franchit ce pas, les Américains auront des remords historiques", a menacé Hassan Rohani... "Nous avons des plans visant à résister à toute décision de Trump sur l'accord nucléaire", a expliqué le président iranien. "Les ordres nécessaires ont été donnés à notre organisation de l'énergie atomique (...) et au secteur économique pour faire face aux complots de l'Amérique contre notre pays", a poursuivi le président Rohani lors d'un rassemblement, au cours d'une visite récente dans le nord-est de l'Iran.

"L'Amérique commettra une erreur si elle sort de l'accord nucléaire; elle en concevra des remords historiques"..."Vous les Etats-Unis devriez savoir que vous ne devez pas menacer cette grande nation parce que notre peuple a enduré huit années d'une guerre de défense (contre l'Irak)", a-t-il encore déclaré.

Le "pire accord", selon Trump

La ministre des armées, Florence Parly veut quant à elle rester positive : "Je pense que le président Trump a pris sa décision, mais nous ne la connaissons pas... Je pense aussi qu'il faudra poursuivre sans cesse pour plaider l'amélioration de cet accord, que les États-Unis y soient présents ou pas"

Sur RTL mardi matin, la ministre a dit tout le bien qu'elle pensait de cet accord qui a permis de suspendre le programme nucléaire militaire iranien. "Un facteur de paix est de stabilisation dans une région qui est très éruptive", selon elle...

De son côté, Donald Trump considère lui que c'est au contraire le "pire accord" jamais négocié par son pays. Une position qui laisse envisager que les Etats-Unis vont sortir de cet accord de 2015 conclu entre Téhéran et les 5 membres permanents du Conseil de sécurité plus l'Allemagne, ce qui a conduit l'Iran à mettre son programme nucléaire sous l'éteignoir en échange d'un allègement des sanctions économiques imposées pendant des années à la République islamique...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com