»
»
»
Consultation

La "Finance Responsable" est en plein essor

La "Finance Responsable" est en plein essor

A l'occasion de la Semaine de la Finance Responsable (27 sept / 4 oct), L'étude BIRDEO fait le point...

La 'Finance Responsable' est en plein essor
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Birdeo, le cabinet leader en France en recrutement et chasse de tête spécialisé dans le Développement Durable, a mené en 2018 une étude qualitative auprès de 637 sociétés de gestion financière.

A l'occasion de la 9ème édition de la Semaine de la Finance Responsable, Birdeo en dévoile ici les résultats... L'objet : souligner la croissance de la demande du marché en experts de la finance durable, mais également lister ces nouveaux métiers à impact comme à potentiel !

Recrutements dans la Finance Responsable : +15% par an depuis 3 ans

Premier constat : on dénombrait au premier trimestre 2018 quelques 154 postes dans ce secteur (au sein des 637 sociétés de gestion interrogées), qui sont donc à confronter aux 100 postes enregistrés en 2015. La croissance est ici de 15% par an... et devrait s'amplifier selon les professionnels du secteur...

"L'essor du secteur de la finance durable s'explique notamment par la croissance des investissements des particuliers et des institutionnels dans les fonds ISR (Investissement Socialement Responsable). Ces placements concilient performance économique et impact social & environnemental (critères ESG : Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance). Les fonds ISR offrant une rentabilité similaire voire parfois supérieure aux produits classiques, cette forte croissance devrait évidemment se poursuivre. Le déséquilibre croissant entre nombre de postes proposés et nombre de profils devrait par ailleurs jouer en faveur des profils de l'industrie financière "classique" qui souhaitent se spécialiser en finance verte (actuellement en agences de notations extra-financières principalement), des profils des services "Private equity" des entreprises du CAC40 et surtout, de ceux des grands cabinets d'audit et de conseil (les membres du big4 : Deloitte, PwC, Ernst & Young et KPMG)", explique Caroline Renoux, CEO et fondatrice de Birdeo.

A quel prix ?

L'étude souligne également une sur-représentation à date des postes dits d'Asset Management (88%) Vs les postes en Private Equity (12%)... Concernant l'Asset Management, la majorité des experts ont aujourd'hui moins de 5 ans d'expérience, pour une rémunération moyenne de 50 K euros par an.

En Private Equity en revanche, les 2/3 des profils ont entre 3 et 7 ans d'expérience, pour une rémunération moyenne légèrement plus élevée : 70 K euros par an.

Finance Responsable : les 12 métiers qui recrutent !

Ce phénomène de croissance conduit naturellement au développement de nouveaux emplois dans la banque, les sociétés d'assurance, les fonds d'investissement, les agences de notation, les cabinets de conseil spécialisés sur le secteur bancaire, les plateformes de financement participatif, mais aussi les agences de communication extra-financière.

ANALYSTE EXTRA-FINANCIER (ISR, RÉPUTATIONNEL ...) : L'analyste extra-financier est un expert dans le domaine financier de l'ISR, de l'analyse sociale. Il analyse des entreprises ou collectivités en fonction de référentiels de développement durable allant de l'environnement aux ressources humaines et gestion des parties prenantes.

ANALYSTE EXTRA-FINANCIER DES PME/ETI : Un analyste extra-financier, mais spécialisé dans les petites et moyennes entreprises, cotées ou non.

ANALYSTE GOUVERNANCE : Il analyse et fait des recommandations de vote sur les résolutions d'assemblées générales d'actionnaires de sociétés cotées. Il analyse la composition des conseils d'administration et les politiques de rémunération des dirigeants. Il conseille les directions des sociétés cotées sur leur gouvernance et sur les résolutions présentées à leur assemblée générale.

RESPONSABLE ESG : Il est en charge de l'intégration ESG, qui consiste à prendre en compte dans la gestion classique (appelée aussi mainstream) quelques critères environnementaux, sociaux ou de gouvernance (ESG) clés ou à mettre de l'analyse ESG à disposition de l'ensemble des équipes de gestion, ou encore à encourager des travaux conjoints entre analystes financiers et extra-financiers. Les pratiques d'intégration ESG concernent des encours importants mais sont moins contraignantes que l'ISR dans la mesure où elles ne se traduisent pas par un impact systématique sur la sélection des titres en portefeuille.

ASSISTANT ANALYSE RECHERCHE ISR : Il est en appui à la rédaction du rapport d'engagement, à la réalisation du reporting qui alimente des différents reportings clients. Il fait de l'analyse ESG des sociétés clientes et suit l'actualité ESG des sociétés. Il réalise une veille et analyse les Green/Social Bonds et suit le marché. Il réalise des publications sur les problématiques de développement durable.

SALES / BUSINESS DEVELOPMENT : Sa mission est de développer commercialement l'activité de l'établissement. Il prépare les actions commerciales et les concrétise en ventes. Il est en charge du CRM et est en capacité à développer des offres sur-mesure pour ses clients. Il représente l'établissement lors des évènements du secteur et peut en initier. Sa veille active lui permet d'anticiper les évolutions du marché.

ANALYSTE CROWDFUNDING : Il évolue dans le cadre d'une plateforme de financement participatif. Sa mission est d'activer les différents leviers permettant de développer la base d'investisseurs de la plateforme. Il mène la relation avec le porteur de projet afin de le challenger et de comprendre de manière exhaustive l'ensemble des éléments structurels du dossier. Il prépare les notes d'investissement ainsi que la page projet visibles par les investisseurs potentiels. Il est l'émissaire auprès des fonds d'investissement pour vendre le projet. Il est responsable de la relation avec le porteur de projet et les investisseurs pendant toute la durée de la campagne.

SPÉCIALISTE COMPLIANCE (COMPLIANCE OFFICER) : Dans les institutions financières, ce spécialiste du droit est chargé, sous la pression des régulateurs, de contrôler les risques. Le coût des litiges ne se résume pas aux amendes colossales infligées par les régulateurs aux plus grandes banques. Dans un écosystème de plus en plus contraint par le zèle des régulateurs, les établissements bancaires vont aussi devoir assumer des coûts opérationnels de plus en plus lourds, liés en premier lieu à l'envolée des salaires des équipes chargées de leur éviter ces litiges.

ANALYSTE FINANCIER BUY-SIDE : L'analyste financier buy-side a comme mission de conseiller sur des placements d'investissement. Il doit donc recommander les achats ou les ventes de titres boursiers à des sociétés d'investissement.

ANALYSTE FINANCIER SELL-SIDE : L'analyste financier sell-side, contrairement à l'analyste buy-side, réserve ses conseils aux banques, et non aux entreprises.

EQUITY RESEARCH : Ce professionnel a pour objectif d'analyser des informations micro ou macroéconomiques. Il doit également donner un avis sur l'évolution des marchés financiers pour aider sa société dans ses choix d'investissement.

STRUCTUREUR FINANCIER : Créer des produits dérivés, telle est la mission principale du structureur financier. Pour mener à bien cet objectif, ce professionnel prend des produits financiers responsables qui existent déjà et les fusionne afin de répondre aux attentes de son client...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com