Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

La facture de chauffage des Français a atteint 1.696 euros en 2019

La facture de chauffage des Français a atteint 1.696 euros en 2019

Un montant encore bien trop élevé !

La facture de chauffage des Français a atteint 1.696 euros en 2019
Crédit photo © iStock

(Boursier.com) — Effy, premier spécialiste de la rénovation énergétique au service des particuliers, dévoile aujourd'hui les chiffres 2019 des dépenses de chauffage des Français. Avec un montant moyen de 1.696 euros, la facture de chauffage continue de peser lourd sur le budget des ménages. Pour une personne rémunérée au SMIC, c'est l'équivalent d'un mois de salaire qui y est consacré !

Une facture encore trop importante et de fortes disparités entre sources d'énergies

En 2019, les Français ont dépensé en moyenne 1.696 euros pour chauffer leur logement, à une température moyenne de 20oC. Un chiffre établi à partir des données communiquées par 50.682 personnes qui ont pu réaliser des simulations et diagnostics énergétiques sur les sites du groupe Effy (QuelleEnergie.fr - Calculeo.fr...).

Un échantillon d'une ampleur inédite qui démontre que les Français, confrontés à des factures aussi élevées, s'interrogent plus que jamais sur les solutions de rénovation énergétique pour leur logement...

Des disparités importantes

D'une source d'énergie à l'autre, les disparités s'avèrent très importantes : Les foyers qui dépendent du fioul allouent le budget le plus important pour leur chauffage, avec un montant moyen observé de 1.913 euros par an.

A l'inverse, les détenteurs d'installations au bois ont opté pour la solution la plus économe puisqu'ils dépensent en moyenne 759 euros.

Les utilisateurs de gaz et électricité allouent quant à eux respectivement 1.446 euros et 1.802 euros par an à leur chauffage. Des données qu'il convient de ramener aux surfaces moyennes associées à chaque type d'énergie. Par exemple, les habitations équipées au fioul sont en général plus grandes (148 m(2) en moyenne) que celles dotées d'installations à l'électricité dont la surface moyenne est de 113 m(2).

A surface égale, l'électricité reste l'énergie de chauffage la plus chère avec un montant de 15,9 euros /m(2).

Frédéric Utzmann, président d'Effy, commente : "En 2020 nous ne devons plus accepter que des ménages, surtout modestes, soient contraints de dépenser l'équivalent d'un salaire dans leur chauffage ! Des solutions simples, durables et efficaces existent pour faire baisser cette facture. A commencer par l'isolation du logement, puis la rénovation du système de chauffage. De nombreuses aides existent pour soutenir les ménages dans la réalisation de ces travaux. Il est indispensable de créer pour chaque Français un parcours de rénovation adapté, simple et sécurisé... et c'est la mission d'Effy."

D'une région à l'autre, une facture moyenne comprise entre 1.524 euros et 1.864 euros

Pour la première fois, Effy publie le détail des données communiquées dans les régions métropolitaines. Entre l'Occitanie et l'Ile de France, on observe une différence de 340 euros par an en moyenne.

Une différence qui s'explique en partie par les types d'installations de chauffage disponibles.
En Ile-de-France, où l'habitat collectif est plus répandu, l'électricité reste le mode de chauffage majoritairement utilisé. Les différences de conditions climatiques impactent également logiquement la facture de chauffage...

La rénovation énergétique : une solution pour améliorer le pouvoir d'achat des ménages

Pour faire baisser durablement la facture de chauffage, les Français sont incités à lancer des travaux de rénovation énergétique. Ceux-ci permettent assez simplement de diminuer de 20 à 40% sa consommation d'énergie. Il existe pour cela de nombreuses aides permettant de financer jusqu'à 90% du montant initial des travaux...

Pour la moitié des Français les plus modestes, une nouvelle aide à la rénovation - MaPrimeRénov' - est disponible depuis le 1er janvier 2020. Elle combine l'ancien CITE et la prime du programme "Habiter Mieux Agilité" de l'ANAH. Elle est cumulable avec d'autres aides telles que la Prime Effy issue du dispositif des CEE.

Méthodologie : Enquête réalisée à partir des montants déclarés par 50 682 utilisateurs des simulateurs de bilan énergétique des sites Effy en 2019. La facture moyenne de chauffage ne prend pas en compte le coût de l'eau chaude sanitaire...

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com