»
»
»
Consultation

La Défense reste en ligne de front pour les suppressions de postes

La Défense reste en ligne de front pour les suppressions de postes

La Défense et de l'Economie seront les ministères les plus touchés en 2013...

La Défense reste en ligne de front pour les suppressions de postes
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les ministères viennent de se faire remettre les "lettres plafond", indiquant leur feuille de route en matière de crédit pour 2013, 2014 et 2015. François Hollande a en effet promis durant sa campagne qu'il réaliserait des coupes dans certains ministères, afin de tenir ses objectifs de réduction des déficits, mais aussi de recruter dans des secteurs jugés prioritaires, à l'image de l'éducation, de la justice, et de l'Intérieur.
Autre objectif : que les dépenses de l'Etat français hors charge de la dette et pensions de fonctionnaires restent stables en valeur absolue les trois prochaines années...

7.200 suppressions pour la Défense
Et c'est la Défense, qui, de source gouvernementale, serait la plus touchée l'année prochaine, avec 7.200 suppressions de postes. Cette évolution était déjà inscrite dans la loi de programmation militaire actuelle, qui prévoit une baisse de 55.000 des effectifs militaires entre 2008 et 2015. Bercy serait aussi largement mis à contribution, avec 2.500 suppressions. Viennent ensuite l'Ecologie et le Logement avec 1.300 postes chacun.

65.000 postes créés dans l'Education
En face, les ministères jugés prioritaires obtiendront des postes supplémentaires : 65.000 dans l'Education et 5.000 dans la sécurité (justice, police et gendarmerie), au cours du quinquennat. En tenant compte des 6.800 nouveaux postes déjà prévus pour la rentrée de septembre, inclus dans la loi de finances rectificative votée cette semaine, le rythme des créations sera de l'ordre de 12.000 au cours des prochaines années dans l'éducation...

©2012-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com