La contraception deviendra gratuite pour les femmes jusqu'à 25 ans

La contraception deviendra gratuite pour les femmes jusqu'à 25 ans

Selon le ministre de la Santé Olivier Véran, cette mesure représente pour l'Etat un coût de 21 millions d'euros par an...

La contraception deviendra gratuite pour les femmes jusqu'à 25 ans
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Alors que les femmes sont nombreuses à renoncer à la contraception "pour raisons financières", le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé ce jeudi que la prise en charge des frais de contraception par l'Assurance maladie sera étendue jusqu'à l'âge de 25 ans, contre 18 ans actuellement.

"Il y aura une prise en charge de la contraception hormonale, du bilan biologique qui peut aller avec, de la contraception de prescription et de tous les soins qui sont liés à cette contraception jusqu'à l'âge de 25 ans", a-t-il expliqué sur 'France 2'.

"J'ai fait plusieurs constats en lien avec les autorités scientifiques. Il y a un recul de la contraception chez un certain nombre de jeunes femmes, et le premier motif c'est le renoncement pour raisons financières", a déploré le ministre.

Pourquoi 25 ans ?

"C'est insupportable que des femmes ne puissent pas se protéger, ne puissent pas avoir une contraception, quand elles en font le choix évidemment, parce que ça leur coûte trop cher dans leur budget", a poursuivi Olivier Véran.

L'âge de 25 ans a été retenu parce qu'il s'agit d'un âge qui correspond "à davantage d'autonomie", a-t-il affirmé. "C'est aussi l'âge auquel on quitte définitivement la complémentaire santé de son foyer. C'est aussi l'âge en dessous duquel, d'après des études, trop de femmes renoncent à la contraception parce que ça coûte cher", a-t-il de nouveau souligné.

Un coût de 21 millions d'euros par an pour l'Etat

Selon le ministre de la Santé, cette mesure, qui entrera en vigueur dès le 1er janvier 2022, représente pour l'Etat un coût de 21 millions d'euros par an. Pour rappel, la gratuité de la contraception concernait déjà depuis 2013 les jeunes filles de 15 à 18 ans. En août 2020, elle avait été étendue aux moins de 15 ans, alors que gouvernement estimait fin 2019 que "chaque année, près de 1.000 jeunes filles de 12 à 14 ans sont enceintes en France", et que "parmi ces grossesses, 770 se concluent par une IVG ".

Pour celles qui ont plus de 18 ans, le prix de la contraception hormonale varie selon le mode choisi. A noter également que certaines pilules sont remboursées et d'autres ne le sont pas...

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !