»
»
»
Consultation

La Chine stimule son économie et espère un accord avec les Etats-Unis

La Chine stimule son économie et espère un accord avec les Etats-Unis

Le Premier ministre chinois Li Keqiang a promis vendredi de nouvelles mesures de stimulation de l'économie, et s'est montré optimiste sur la conclusion d'un accord commercial avec Washington. Donald Trump a évoqué un accord dans "3 à 4 semaines".

La Chine stimule son économie et espère un accord avec les Etats-Unis
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Après des mois de suspense, les Etats-Unis et la Chine semblent désormais proches d'un accord commercial de grande envergure, même si la signature, un temps espérée courant mars, devrait finalement être reportée de quelques semaines, jusqu'en avril.

Pékin évoque des "progrès substantiels" dans les discussions

Vendredi, l'agence de presse chinoise officielle 'Xinhua' a rapporté que le vice-Premier ministre Liu He, le négociateur en chef chinois, a eu un nouvel entretien téléphonique avec le secrétaire au Trésor américain Steven Mnuchin et le représentant au Commerce Robert Lighthizer, ajoutant que les deux parties avaient fait "des progrès substantiels" dans les négociations.

Jeudi soir, Donald Trump a indiqué devant la presse que les négociations devraient s'achever dans "trois ou quatre semaines" et s'est montré optimiste. "Les discussions avec la Chine se passent très bien. Nous sommes en train d'obtenir ce que nous devons obtenir", a ajouté le président américain.

De nouvelles mesures de relance seront prises si nécessaire en Chine

Le Premier ministre chinois Li Keqiang s'est lui aussi montré optimiste, vendredi, sur les pourparlers avec les Etats-Unis. Il a par ailleurs tenu à rassurer sur l'économie chinoise, affirmant que Pékin continuera de prendre des mesures fortes pour stimuler son économie, en baissant les taux, en réduisant les réserves obligatoires des banques et en diminuant les taxes sur les particuliers comme les entreprises.

M. Li a déjà annoncé la semaine dernière d'importantes réductions d'impôts, une hausse des dépenses d'infrastructures et des mesures pour encourager les prêts aux petites et moyennes entreprises.

Le ralentissement de la croissance en Chine, deuxième économie mondiale, inquiète les économistes et les marchés financiers. Jeudi, on apprenait notamment que la production industrielle avait enregistré sa plus faible croissance en 17 ans lors des deux premiers mois de 2019 (+5,3% en rythme annuel).

Pékin promet d'ouvrir ses marchés et de stimuler son économie

Par ailleurs, le Parlement chinois a adopté vendredi une loi très attendue sur les investissements étrangers en Chine. Ce texte est censé garantir davantage d'équité aux entreprises étrangères sur le marché chinois, ce qui fait partie des demandes pressantes de Washington dans le cadre des discussions en cours.

L'ensemble de ces annonces a donné le sentiment aux marchés que le ralentissement de l'économie chinoise pourra être enrayé dans les prochains mois par les mesures de relance de Pékin. Vendredi, l'indice chinois CSI 300 de la Bourse de Shanghai a gagné 1,26%, portant sa progression à 24% depuis le début de l'année.

En Europe, l'indice EuroStoxx 50 a progressé de 1,3% et le CAC 40 a gagné 1,04%, tandis qu'à Wall Street, le Dow Jones a gagné 0,54% tandis que le Nasdaq composite a grimpé de 0,76%.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com