»
»
»
Consultation

La bourse chute à Athènes sur des craintes politiques

La bourse chute à Athènes sur des craintes politiques

L'élection présidentielle a été avancée de deux mois, et les investisseurs craignent des législatives anticipées...

La bourse chute à Athènes sur des craintes politiques
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La Bourse d'Athènes chute de 11% ce mardi, alors que le pays est rattrapé une nouvelle fois par les incertitudes politiques... Le gouvernement a décidé lundi soir, sous la pression de l'opposition, d'avancer de deux mois la date de l'élection présidentielle, ce qui fait craindre aux investisseurs un nouveau blocage politique ou un changement d'orientation qui pourrait amener le pays à revoir ou à annuler certaines réformes difficilement adoptées depuis plusieurs mois sous la surveillance de la troïka (BCE, UE et FMI).

Les députés procéderont au premier tour de la présidentielle le 17 décembre et non pas le 15 février comme initialement prévu. Un candidat doit rallier les suffrages d'au moins 180 des 300 élus de la Vouli, le parlement monocaméral grec. Or, le gouvernement de coalition grec ne peut en l'état compter que sur 155 députés. Le chef du gouvernement, Antonis Samaras, n'a pas encore fait connaître le nom de son candidat au poste de président. Les observateurs pensent que sa décision d'avancer la date du scrutin montre qu'il compte trouver des soutiens supplémentaires...

Des législatives anticipées ?

Car la situation est tendue pour le pouvoir en place : selon la loi électorale grecque, en cas d'incapacité à élire un président, le parlement doit être dissous et de nouvelles élections législatives organisées. Actuellement, les sondages donnent le parti Syriza, ancré à gauche, en tête des intentions de vote en cas de législatives anticipées, ce qui fait craindre aux investisseurs des troubles dans le programme d'aides à la Grèce.

Antonis Samaras souhaitait faire sortir son pays de cette tutelle avant la fin du mois de décembre, mais, lundi soir, les ministres des Finances de la zone euro ont conclu un accord sur une prorogation de deux mois de ce plan d'aide de 240 milliards d'euros en vigueur depuis 2010...

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com