»
»
»
Consultation

La BCE est "prête et préparée à assouplir davantage la politique monétaire"

La BCE est "prête et préparée à assouplir davantage la politique monétaire"

De la nécessité de se préparer à apporter un soutien supplémentaire à l'économie de la zone euro...

La BCE est 'prête et préparée à assouplir davantage la politique monétaire'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Après la Réserve Fédérale américaine hier, c'est au tour des responsables de la Banque centrale européenne de lâcher du lest, au moins dans les mots : ces derniers se sont mis d'accord lors de leur dernière réunion monétaire du mois de juin sur la nécessité de se préparer à apporter un soutien supplémentaire à l'économie de la zone euro dans le contexte d'une "incertitude accrue". C'est ce qui ressort du compte rendu des débats qui ont eu lieu au sein des responsables de la BCE publié ce jeudi...

A l'issue de sa réunion des 5 et 6 juin, le Conseil des gouverneurs avait repoussé au deuxième semestre 2020 au plus tôt sa première hausse de taux et le président de la BCE Mario Draghi, qui laissera sa place en octobre à Christine Lagarde, avait ouvert la porte à de nouvelles mesures de soutien dans les semaines suivantes...

"Il y a eu un accord large sur le fait qu'à la lumière de l'incertitude accrue, qui devrait se prolonger, le Conseil des gouverneurs devait être prêt et préparé à assouplir davantage la politique monétaire", peut-on lire dans le compte-rendu du jour : Les mesures susceptibles d'être mise en oeuvre incluent de nouvelles modifications des indications données en matière d'évolution future des taux, de nouveaux achats d'actifs sur les marchés et des baisses de taux...

Mesures "plus stratégiques"

Le compte rendu précise aussi que la BCE a envisagé des mesures "plus stratégiques" dans le cas où l'inflation resterait basse et qu'elle prévoit de souligner qu'une inflation supérieure ou inférieure à son objectif, qui est d'un peu moins de 2%, serait tolérée...

Les membres de la BCE ont estimé que la croissance annuelle des prix anticipée à +1,6% pour 2021 était quelque peu "distante" par rapport à cet objectif et ont souligné qu'il n'y avait pas de place pour l'autosatisfaction face à la chute des anticipations d'inflation des marchés financiers... L'indicateur d'inflation prospective suivi par les marchés, celui qui mesure ce que seront les anticipations d'inflation à cinq dans 5 ans, ne laisse présager qu'une inflation de 1,2%.

La prochaine réunion du Conseil monétaire de la BCE aura lieu les 24 et 25 juillet...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com