Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

L'UNPI pointe du doigt la hausse "démesurée" des taxes foncières

L'UNPI pointe du doigt la hausse "démesurée" des taxes foncières

L'Union nationale de la propriété immobilière a constaté une progression moyenne de 22% entre 2005 et 2010...

L'UNPI pointe du doigt la hausse 'démesurée' des taxes foncières
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les collectivités locales, en manque de ressources, n'hésitent pas à augmenter le taux des taxes foncières, et ce, de manière parfois "démesurée"... C'est en tout cas le bilan que tire l'Union nationale des propriétés immobilières (UNPI) suite à la publication des résultats du 5ème observatoire réalisé auprès de plus de 36.000 communes.

Entre 2005 et 2010, la taxe foncière a augmenté en moyenne de 22%, "si on prend en compte à la fois la progression des taux d'imposition votés par les collectivités et la revalorisation des bases d'imposition par l'Etat", souligne l'UNPI. Sur la même période, l'indice des prix à la consommation n'a progressé "que" de 8%, d'après les données de l'INSEE...

Le président de l'Union, Jean Perrin, craint que "cette hausse démesurée" ne se prolonge, "compte tenu des transferts de compétences de l'Etat aux collectivités territoriales et des réformes de la fiscalité locale (suppression de la taxe professionnelle, réforme des sources de financement des collectivités territoriales...)".

L'étude annuelle réalisée par le Forum pour la gestion des villes et publiée en septembre dernier montrait par ailleurs d'importants écarts de taxations entre les collectivités. Si la taxe foncière ne progresse que 1% à Grenoble, elle a bondi de 11,7% à Angers...

©2011-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !