»
»
»
Consultation

L'UFC Que Choisir lance une fronde collective contre les tarifs du gaz

L'UFC Que Choisir lance une fronde collective contre les tarifs du gaz

Face à la montée des prix en France, l'association va proposer aux consommateurs un changement collectif de fournisseur...

L'UFC Que Choisir lance une fronde collective contre les tarifs du gaz
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Bientôt le "big switch" pour les abonnés au gaz ? Face à la montée des prix en France, l'association UFC-Que Choisir hausse le ton : d'après les information d'Europe 1, elle va proposer aux consommateurs un changement collectif de fournisseur. "Le nom du site Internet qui sera lancé dans la nuit de lundi pour aider les consommateurs à sauter le pas donne le programme : gazmoinscherensemble.fr", indique Europe 1.

L'association a contacté tous les fournisseurs de gaz pour faire le tri, et tenter de trouver les tarifs les plus avantageux. Au final, "l'offre retenue se révèle 13 à 15% moins onéreuse que les tarifs réglementés du gaz", représentant une économie de 156 euros par an, à un prix que le fournisseur en question s'est engagé à tenir pendant au moins un an.

+0,5% au 1er novembre ?

Les consommateurs séduits par cette offre devront être suffisamment importants pour mettre en place une souscription collective, chapeautée par l'UFC. "Le jour J, tous les inscrits basculeront en même temps", indique Europe 1, qui précise que l'association a suivi le modèle d'autres collectifs de défense des consommateurs, qui ont initié le même type de fronde en Belgique ou en Grande-Bretagne. Dans ce pays, 36.000 personnes avaient changé d'opérateur au même moment.

9 millions de foyers

Les prix du gaz devraient augmenter de 0,5% au 1er novembre prochain, d'après le site internet du quotidien 'Le Figaro'. Neuf millions de foyers seraient ainsi concernés. Après deux mois de baisse, ils s'étaient stabilisés en octobre... Pour mémoire, les tarifs du gaz sont révisés tous les mois depuis le début de l'année, contre tous les trimestres auparavant. La nouvelle formule prend en compte à la fois les prix des contrats d'approvisionnement à long terme de GDF Suez, et l'évolution des prix "spot" du marché du gaz, qui fluctuent au gré de la conjoncture. Cette méthode de calcul doit également éviter les contentieux...

©2013-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com