Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

L'ISO soutient la fabrication de respirateurs en ouvrant l'accès à ses normes

L'ISO soutient la fabrication de respirateurs en ouvrant l'accès à ses normes

Près de 30 documents sont consultables en ligne pour faciliter les mutations d'activités de tous les industriels ayant choisi de venir en renfort pour produire des respirateurs, nécessaires à la survie des malades du Covid-19 les plus atteints...

L'ISO soutient la fabrication de respirateurs en ouvrant l'accès à ses normes
Crédit photo © Air Liquide

(Boursier.com) — Le 3 avril, sur proposition d'AFNOR, l'Organisation internationale de normalisation, a décidé d'ouvrir l'accès à une série de normes volontaires utiles pour fabriquer des matériels tels que les respirateurs artificiels, indispensables pour soigner les malades gravement atteints par le Covid-19.

Près de 30 documents sont consultables en ligne pour faciliter les mutations d'activités de tous les industriels ayant choisi de venir en renfort pour produire des respirateurs, nécessaires à la survie des malades du Covid-19 les plus atteints...

Cette initiative complète celle engagée par le Comité européen de normalisation qui, dès le 20 mars, a mis à disposition des normes relatives à la fabrication de masques chirurgicaux et FFP2 ainsi que d'autres dispositifs médicaux et équipements de protection.

Masque barrière

En France, AFNOR a rendu téléchargeable gratuitement un nouveau modèle de masque de protection, dit " masque barrière " destiné à la population saine.

Réalisé en 7 jours avec l'aide de 150 experts, ce document a été téléchargé 75.000 fois depuis le 27 mars et soutient les initiatives de nombreuses entreprises du textile et de particuliers. Il est également disponible en langue anglaise.

AFNOR en pointe

Groupe international, implanté en France dans 14 villes, le groupe AFNOR conçoit et déploie des solutions fondées sur les normes volontaires, ces documents consensuels au service du développement économique et de l'innovation.

90% des normes volontaires étant aujourd'hui élaborées à l'échelle européenne ou internationale, le rôle d'organisme national de normalisation d'AFNOR est essentiel pour représenter et défendre les intérêts des acteurs économiques français, au service de l'intérêt général. En tant que fournisseur de solutions de veille professionnelle, de formation, de benchmark, de certification et d'évaluation, le groupe évolue également dans le domaine concurrentiel dans plus de 100 pays.

Tir groupé

Devant le besoin impérieux de disposer de davantage de respirateurs sur le territoire national, le gouvernement a demandé, le 22 mars dernier, à un groupement d'industriels français, piloté par Air Liquide, d'étudier la possibilité d'augmenter la production de respirateurs pour fournir 10.000 respirateurs en 50 jours, de début avril à mi-mai.

En réponse à cette sollicitation, les sociétés Air Liquide, PSA Groupe, Schneider Electric et Valeo ont mis en place un groupe de travail d'une trentaine d'experts en achats et industrialisation afin de définir le plan d'actions nécessaire pour augmenter la production des respirateurs Air Liquide Medical Systems déjà référencés par de nombreux hôpitaux en France et à l'étranger.

100 entreprises engagées

Ce défi industriel fera également appel à la contribution exceptionnelle de 100 entreprises partenaires pour assurer la fourniture des 300 composants essentiels à la fabrication de ces équipements médicaux.

En parallèle de sa participation à la 'task force' qui mobilise à temps plein ses ingénieurs depuis le 22 mars, Groupe PSA contribue directement à l'augmentation du potentiel de production avec la création en cours d'un atelier spécifique dans son usine de Poissy avec plus de cinquante salariés volontaires, afin de pouvoir commencer à produire le bloc central du système, dans les conditions du protocole sanitaire renforcé mis en place sur nos sites.

Ces éléments seront ensuite livrés à Air Liquide pour assemblage et contrôles finaux sur le site industriel d'Air Liquide Medical Systems à Antony.

Le support humain de PSA

Afin d'apporter aussi un support humain à Air Liquide pour renforcer sa production à Antony, Groupe PSA va proposer à des salariés volontaires de son site de Recherche et développement de Vélizy de rejoindre l'usine d'Air Liquide à Antony, située à quelques kilomètres. Ces salariés volontaires feront partie d'une initiative que le Groupe met en place : "La réserve PSA" qui sera composée de salariés volontaires.

Les partenaires sociaux du Groupe PSA sont en support de la contribution de l'entreprise pour la fabrication de respirateurs destinés aux hôpitaux...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !