L'intérim a protégé l'emploi stable au plus fort de la crise

L'intérim a protégé l'emploi stable au plus fort de la crise

Les intérimaires ont permis de protéger dans une certaine mesure l'emploi stable au plus fort de la crise fin 2008, début 2009, montre une enquête de l'INSEE.

L'intérim a protégé l'emploi stable au plus fort de la crise
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les fortes baisses de l'emploi intérimaire rencontrées en 2008-2009, ont amorti le choc conjoncturel et ont permis à la partie la plus stable de l'emploi de moins ressentir la crise, montre une enquête de l'INSEE publiée mercredi.

"Le repli de l'emploi, bien qu'important, reste relativement modéré si on le compare à la chute de l'activité économique : pendant la crise de 2008-2009, l'emploi marchand baisse ainsi de 2,5 %, alors que la valeur ajoutée recule de 5,3 %", explique l'institut national de la statistique. En 2009, le marché du travail a toutefois connu les plus fortes réductions d'emploi salarié observées depuis le début des années 1950 avec 248.000 destructions de postes.

Mais les emplois flexibles sont également à l'origine du redémarrage du marché du travail, l'emploi stable n'étant touché que dans un second temps (la part des CDI des 16-64 ans s'élève à 50,4% fin 2008 contre 48,8% au quatrième trimestre 2010). Au quatrième trimestre 2010, l'emploi intérimaire a progressé de près de 20% en glissement annuel, sans que les effectifs ne rattrapent leur niveau d'avant crise (593.000 contre 675.000 début 2008).

©2011-2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !